18/06/03 (B202) Radio Trottoir. Le bel avion, que Guelleh s’est offert en détournant l’argent du peuple, fait une crise de conscience: lui, il renonce à voler !

Finalement Guelleh s’est
rendu au Yémen pour une seule journée. On dit que la visite
avait été retardée (et écourtée ?), avec des sous-entendus qui font état
de divergences graves entre le Gouvernement Yéménité et
sa Majesté d’opérette IOG.

 


Le bel avion d’IOG
est vissé au sol !

VISSE au SOL
?

Eh bien ne voilà-t-il
pas qu’au moment d’embarquer à bord de son bel avion, celui-ci
aurait refusé de se mettre en marche.

C’est très
inquiétant pour le jour où IOG devra fuir le pays en catastrophe,
comme tout le monde le lui prédit maintenant. Si l’avion ne marche
pas, il ira tout droit à Gabode : facheux, non !

Et puis, au Palais de
Justice, se pose le problème du procès de l’avion qui a trahi
le Président en personne. Quelle condamnation les Juges (qui manquent
à la fois d’humour et du sens du respect de leur personne), quelle
condamnation vont-ils prononcer à l’encontre de cet avion ?

 

Car dans cette
affaire, IOG a perdu une nouvelle fois la face. Pour se rendre à
Sanaa, il a du appeler les services yéménites afin qu’ils
lui envoient un avion !!!! La rigolade a atteint toutes les couches
de la population …. au Yémen et à Djibouti.

Daallo
airlines.
Vol XX9999
Premier Ministre
Retardé
pour cause de panne de l’avion.
Heure d’embarquement non précisée.
Des informations vous seront données ultérieurement

Et le plus drôle,
c’est qu’on a appris qu’une même mésaventure est arrivée
à Dileyta, à Londres. L’avion officiel de Daallo n’a pas pu
décoller. Bien entendu, les responsables de Daallo sont invités
à faire un commentaire ou à publier un droit de réponse
sur le sujet … Il y a tellement de temps que nous disons que la Compagnie
Daallo ne représente pas la sécurité la plus sérieuse.
Cette fois c’est Dileyta qui en fait les frais, donc rien de grave….

Bref Guelleh et Dileyta auront des choses à se raconter sur leurs mésaventures aériennes …

Et on vous proposer cette histoire drôle :

Quel est le point commun entre Guelleh et son avion ?

Ils volent tous les deux !

Quelle est la différence entre Guelleh et son avion ?

L’avion, lui, il a finalement renoncé à voler !

27/05/03 (B199) Radio-Trottoir : des rumeurs concernant la libération de DAF et celle plus éventuelle de tous les prisonniers politiques.

On m’a rapporté
que les campagnes de pétition agaçaient beaucoup le cercle restreint
du pouvoir. Guelleh serait particulièrement énervé sur
le sujet, car il craint toujours que la médiatisation puisse freiner
les discussions financières avec les organismes internationaux et les
états pourvoyeurs de fond. Le reste, il s’en moque !

Donc pour mettre un terme
aux campagnes, il se serait décidé à faire libérer
DAF à l’occasion du procès en appel qui se tiendra demain mercredi
28 mai au Tribunal. La mobilisation de RSF (et dit-on d’Avocats sans frontières)
aurait eu aussi un impact important.

 


Guelleh danse. Les prisonniers trinquent !

Comme Guelleh
est un peu ‘tordu’, il devrait faire d’abord un premier geste en libérant
DAF, mais il pourrait maintenir les condamnations qui le concernent,
se réservant de faire le beau seigneur, le 27 juin jour de
la fête nationale, en prononçant une grâce présidentielle.

On ne sait toujours
pas si les ex-policiers incarcérés après les
événements de décembre 2000, bénéficieront
des mesures de la clémence dictatoriale.

En tout cas, chacun sourit,
car Guelleh s’est engagé dans un combat difficile contre DAF, dont
les supporters, amis et sympathisants ont mené des actions efficaces
et positives. Il pensait terrasser DAF, mais chacun comprend que c’est Guelleh
qui devra céder. Et une nouvelle fois, il ne pourra que regretter de
s’être engagé dans une impasse pour lui. Personne ici ne le prend
plus au sérieux. Mais tout le monde a peur de sa Police qui se durcit
et qui traque impitoyablement les « mauvais esprits et les frondeurs ».

Quant au Général
Zakaria, il semble adopter en ce moment, ce que vous appelez en France
‘un profil bas’. Il ronge son frein et il guette DAF pour lui sauter dessus
à la première occasion.

19/05/03 (B198) Radio-Trottoir : des rumeurs persistantes autour de liens éventuels avec Al Quaida circulent en ville ? Les frasques de Paulette à Paris avec 25 fausses militantes assoiffées de luxe.

Des rumeurs circulent
en ville au sujet de liens possibles entre le régime et Al Quaida.
Je me fais un plaisir de vous les rapporter, quoique je ne sois pas en mesure
d’affirmer si elles sont vraies. Les barons de Guelleh ne communiquent pas
ce genre d’infos à nous autres les djiboutiens de la rue!

Mais on ne sait jamais,
si cela pouvait donner envie aux puissances étrangères d’effectuer
des vérifications …. On aurait peut-être une chance de savoir
la vérité !

D’après ces rumeurs,
il semble que la gande délégation qui accompagne le Ministre
des Finances aux Etats Unis est passée par Bruxelles. On cite les personnes
suivantes : Yassin Elmi Bouh, Nouh dit Birasse, Abdallah dit Domaine. Ce qui
est intéressant, c’est qu’ils auraient pu apporter de l’argent au Trésorier
Payeur de l’Ambassade.

Rien d’étonnant
à ce que la caisse de ce fonctionnaire soit alimentée. Il a
des charges à régler ! Ce qui est plus étonnant c’est
que l’argent soit venu en liquide dans des valises ‘diplomatiques’! Les virements
entre Banques centrales ne seraient-ils pas assez sécurisés pour
ces personnes haut placé ! Ou alors c’est qu’ils ont des choses à
nous cacher. Que vont-ils financer ? Les comptes de Guelleh à l’étranger
ou pire encore ?

Certains prétendent,
mais je ne peux les suivre dans ce domaine, que le Trésorier Payeur
serait très lié avec Al Quaida. C’est vrai, d’un côté
il a été en Afganistan avec le Général Zakaria
et le colonel Aden Ali qui a été arrêté au Canada.
Mais ces deux indices constituent-ils des preuves suffisantes ? De l’apport
en liquide dans la fonction publique et des séjours en Afganistan.
Certainement pas ! Alors Messieurs les occidentaux, à vos services
de renseignement de nous éclairer !

Rubrique
People :

Paulette, de son vrai
nom Odette Haid a investi massivement Paris depuis trois semaines avec 25
dames de compagnie qu’elle appelle les militantes de l’Union des Femmes à
Djibouti. Ce doit être un séminaire de motivation pour ces femmes
toutes triées sur le volet. Et savez-vous où Paulette loge les
militantes ? Non, vous n’avez pas une petite idée ? Cherchez bien.

Une partie reside à
l’hotel RITZ et l’autre au George V. Deux parmi les palaces les plus onéreux
de la Capitale. Et nous quand est-ce qu’on mange ? Souvent une fois par jour
pour économiser … !

19/05/03 (B198) Radio-Trottoir : on dit que les américains ne supportent plus que les avions chargés du transport du Khat se posent à l’aéroport international. Ils auraient dit que c’était pour des raisons de sécurité. IOG s’empare-t-il du jeu pour jeter la zizanie et faire oublier ses propres turpitudes ?

On vient d’apprendre que
IOG aurait fait dire aux importateurs de khat par Hassan Said, le Ministre
de l’Interieur Abdoulkader Waiss, le Ministre de la Défense Ougoureh
Kifleh (représentant l’Armée et la Gendarmerie), le Ministre
des Transports Elmi Obsieh Waiss dit Johar et le Ministre « joker »
de l’Information Rifki Abdoulkader Bamakrama que les américains lui
auraient demandé de ne plus faire atterir les avions du khat sur l’aeroport
international d’Ambouli.

Ils auraient exigé
que Guelleh trouve un autre terrain d’atterrissage plus loin car leurs installations
sont situées à proximité de l’aéroport.

D’après eux, les
djiboutiens, au moment de l’atterissage de l’avion deviennent trés
aggressifs et cela peut générer des incidents graves.

Après tout c’est
eux les locataires et c’est eux qui payent Guelleh à hauteur de 31
millions de Dollars. Ils peuvent quand même espérer, disent-ils,
avoir le calme et la tranquilité chez eux … C’est leur point de vue, qui ne sera pas forcément très populaire !

En faisant informer les
djiboutiens par ces intermediaires, IOG n’aurait-il pas une idée derrière
la tête. Celle de creer un climat de tension, voire de haine entre la
population et les troupes US.

Pour quelles raisons ?

Parce que l’étau
se resserre, ce n’est plus un secret pour personne, autour de Guelleh sur
ses possibles implications dans le soutien à des factions terroristes,
voir à ce qu’il ait pu être parfois le commanditaire. En tout
cas c’est un bruit qui se répand ici.

Guelleh veut bien encaisser
l’oseille des américains, mais à condition de n’en avoir aucune
contrainte. Les américains ont-ils payé Cash et d’avance ? Pas
si sur !

14/05/03 (B197) Radio Trottoir a eu vent d’une nouvelle crise possible de colère de Guelleh.

Il m’a été
rapporté par un témoin habituellement digne de confiance,
comme on dit toujours dans ces cas là pour ne pas donner le nom
des gens, que Guelleh aurait été rendu dans une colère
terrible, parce qu’il a lu votre bande dessinée. Il aurait dit
que cela suffisait que l’on se moque de lui. Et il aurait convoqué
le responsable de l’ADI à qui il aurait passé un savon
retentissement.

Il lui aurait dit
que c’était de sa faute et que c’était pire que du sabotage.
Qu’il était un incapable. Qu’il ne savait pas choisir des photos
où il était bien représenté. Que ça
mettait son image de marque en difficulté et des tas d’autres
choses. Bref, il l’aurait bien effrayé.

Si ce témoignage
est véridique, vous ne devriez plus voir de photos de Guelleh, avant
un certain temps sur l’ADI, ou alors, elles seront triées sur le volet.

Il faut que l’ARDHD continue
à moquer Guelleh. Ca le touche beaucoup et nous ça nous fait
sourire dans les mabrazes. On n’ose pas rire quand même, sinon on gagnerait
un billet d’entrée pour Gabode.

28/04/03 ( B195) Radio-Trottoir : le mardi 29 avril s’ouvre le procès d’Alhoumekani à Djibouti. Guelleh a tout préparé avec Me Aref, dans l’espoir de charger Alhoumekani et de se laver lui-même. Qui est dupe ? Et comme on a oublié de convoquer Alhoumekani, le procès est frappé de nullité par avance.

Demain
s’ouvre à Djibouti, le procès Alhoumekani / IOG / Borrel, qui doit
déboucher sur ne condamnation du temoin « génant »… Le
corse de l’affaire a été rappellé à la rescousse depuis
son île de la Réunion.
Il est toujours fourré entre Hassan
Saïd, Souleiman « dhago », et… l’innénarable Aref. Ils doivent
avoir monté un dossier en bêton pour charger Alhoumekani et tenter
de laver la réputation d’IOG. Ce qui ne sera pas facile, car ce procès
est celui de tous les dangers pour IOG.

En
tout cas, ces trois là fanfaronnent ces derniers temps en annonçant
un gros coup pour demain.

La
rue qui n’est pas dupe des moyens que cette pègre utilise, pense qu’un
proche parent de Alhoumekani sera utilisé pour témoigner contre
ce dernier.. ., histoire de le faire passer pour un fou ou pour tout autre chose.

En tout cas,
ils ont fait le siège, ces derniers temps, de la famille pour trouver le
maillon faible à utiliser… Affaire à suivre.

P.S.
Au dernières nouvelles, la justice djiboutienne aurait oublié (comme
par hasard ?) de convoquer Alhoumekani, ce qui est un cas de nullité du
procés. Me Aref demandera-t-il communication des copies des convocations
de M Alhoumekani ?

 

.

23/04/03 (B194) Radio-trottoir : les dernières nouvelles au sujet des incarcérations arbitraires et la découverte d’un point faible de Guelleh.

Les deux frères
d’Ali Amarkak ont été ‘provisoirement’ relâchés,
mais sous menace d’être de nouveau invités à séjourner
dans la résidence de Gabode, si … tenez-vous bien (on croit rêver)
… si Ali Amarkak cesse définitivement de se parler.

La liberté d’expression
est bafouée à Djibouti par Guelleh et sa bande, mais pire encore,
la police politique menace des innocents et elle leur promet de leur faire
payer les paroles d’un autre membre de la famille.

A ce sujet, il semble
que Guelleh et sa douce moitié ‘Paulette’ n’apprécient pas du
tout que la vérité soit diffusée sur la place publique.

C’est un point qui semble
acquis et nous savons que certains opposants réfugiés en Europe
ont compris le message et qu’ils prépareraient désormais de
nouvelles révélations : ah les affreux sadiques ! Vouloir frapper
Guelleh à l’endroit où cela le touche le plus ! Il n’y a plus
de moral, parmi les jeunes opprimés et victimes de ce personnage sanguinaire
!

09/04/03 (B192) Radio-Trottoir : le couple dictatorial fait des achats ….

On dit que Madame Paulette
aurait acquis la quincaillerie Moustris, après avoir installé
une boulangerie à la place des Orphelins ….expulsés par la
force publique.

Quant à Monsieur,
il aurait acheté le terrain des Salines pour y monter un vaste centre
commercial.

Merci aux Djiboutiens
et aux aimable donateurs internationaux pour leur contribution à l’enrichissement
personnel du couple et à la la poursuite abusive de la dictature.