Articles

06/02/04 (B233) Communiqué de la Coimmunauté du Somaliland à Houston (Texas – USA)

Somaliland Community
in Houston
Portrait de la politique et la face cache de la démocratie onusienne

Il est désolant de constater que le monde et les intellectuels onusiens
refusent de regarder notre pays,la Somaliland, tel qu’il est et veut lui faire
porter une camisole de force qui s’adapte au mode dominant de raisonnement.

La Somaliland n’est pas
un pays comme les autres et aucun des pays africains n’est un pays dans le
sens ou les habitants souhaitent vivre ensemble et travaillent pour consolider
cette vie commune. Les africains n’ont que très peu contribué
à la définition de ce qui est aujourd’hui le pays de chacun
d’eux.

Par contre, c’est la population
de la Somaliland qui ont vote pour une indépendance pour une deuxième
fois dans leur existence .Nous voila, une politique onusienne, qui met en
en jeux une instabilité politique dans une région du monde qui
disposent une bonne politique de gouvernance et qui a crée un modèle
politique et de stabilité sans une aide du monde extérieur.
Ce pauvre pays ,qui a une bonne politique, qui profite de cette stabilité
et dispose une avance démocratique importante dans le continent ,que

Les onusiens viennent
s’approprier leurs territoires respectifs et veulent créer une politique
d’instabilité,doit brûler sa propre monnaie et son drapeau. La
multitude de nations de faibles populations surtout dans la corne s’est vue
sous un même dominateur qui imposa les conditions de vie allant des
travaux forcés à l’esclavage politique et la souffrance monétaire.

La politique forcé
n’a pas cessé pour certains pays sous domination onusienne e. Tout
ceci a été perpétré contre notre peuple aussi
longtemps que cela pouvait générer une instabilité. La
bonne gouvernance n’était pas à l’ordre du jour car entre civilisés
on pouvait s’accorder un peu d’indulgence.

Comment fonctionne
la démocratie dans le monde ?

A New York c’est la crème
des diplomates du monde qui se réunit toute l’année pour juger
du déroulement du monde négocie et prend des mesures pour redresser
les distorsions. Le Conseil de Sécurité prend entre les Assemblées
Générales les mesures nécessaires au suivi des affaires.
Là on a trouvé normal que les pays puissants qui sont à
l’origine de toutes les injustices subies par nos pays aient le pouvoir de
rejeter toutes nos propositions.

Comment fonctionne
la démocratie chez nous ?

A Hargeisa, c’est la politique
des sages qui a surgit de l’histoire de la somali land qui met en jeux une
politique pastorale, très démocratique. Les sages prennent les
décisions politiques et prennent les mesures politiques du pays et
redresse l’avancement vers une politique très pastorale base sur la
vraie démocratie africaine.

Donc quand les somalilandais
étaient massacrés avec du napalm aucune résolution condamnant
les tueurs ne pouvait passer. Il en a été ainsi pendant la guerre
de 1988, actuellement le peuple somalilandais subit un massacre politique
effroyable mais il ne mérite pas que les équilibres stratégiques
du moment ne soient dérangés. Pourtant la majorité des
peuples du monde souhaite la fin de cet anéantissement la politique
d’imposition.

Il faut peut-être
admettre que c’est la bonne gouvernance puisque ce sont les professeurs et
inspecteurs de gouvernance qui le font. MERDE la diplomatie est de plus en
plus synonyme de carriérismes et parfois de lâches louvoiements
devant les problèmes d’iniquité et d’injustice imposés
par les puissants aux faibles, tel que mon pays Somaliland. Comment le peuple
Somalilandais peut-il comprendre la longue attente du monde devant son injuste
extermination par l’ONU.

Comment dans un contexte
international aussi peu moral ou seule la force fait loi, peut on parler de
démocratie. Je voudrais que ceux qui se dépêchent toujours
pour rabâcher les niaiseries du genre chaque peuple est responsable
de la façon dont il est gouverné me disent en quoi le peuple
somalilandais serait responsable de ce qui lui arrive.

C’est faux de dire que
la démocratie en Afrique dépend des africains……..etc.

A suivre….

God
bless Somaliland and Somaliland people.
Par Ali Ismail Abdi
dhiil@aol.com
Houston, Texas