21/08/03 (B208) L’ADI confirme que “la grande rafle” contre les étrangers à Djibouti s’organise activement, militairement et scientifiquement. Le 31 août la Police et la Gendarmerie se lanceront à la chasse dans les rues de la ville. Cela ne peut rappeler que de mauvais souvenirs. La délation sera à l’honneur !

____________________________
Note de l’ARDHD
Nous sommes consternés en découvrant sur l’ADI, que la grande
chasse aux réfugiés et aux étrangers sera lancée
méthodiquement et scientifiquement à partir du 31 août
à Djibouti.

Depuis plusieurs semaines,
nous alertons l’opinion internationale sur ces pratiques qui ne peuvent que
rappeler de mauvais souvenirs. Nous nous abstiendrons de toutes comparaisons
douteuses avec des périodes noires de l’histoire, en particulier en
Europe. Mais les régimes diaboliques ont tous eu recours à un
moment ou à un autre à la chasse aux étrangers pour tenter
de s’affirmer. Espérons que ce ne sera pas le cas ….

Nous lançons
un cri d’alarme à la communauté internationale pour qu’elle
prenne des mesures à l’encontre d’un régime qui annonce froidement
qu’il va recenser, rassembler et expulser des centaines (des milliers ?) d’étrangers.
Aucune transparence : le régime n’a pas établi de critères
…. les forces de Police et de Gendarmerie vont avoir une latitude totale
pour écouter les délateurs et pour choisir les victimes de ce
qui pourrait devenir la plus grand ignominie de l’année.

_______________________________
Extrait de l’ADI

La FNP et la Gendarmerie
se préparent pour les opérations de refoulement des immigrés
clandestins prévues à partir du 31 août

DJIBOUTI (ADI)- 21 Août
– Dans le cadre des opérations imminentes de refoulement des immigrés
clandestins vers leurs pays d’origine, une importante réunion
s’est tenue ce matin à l’Etat-major de la Force Nationale
de Police (FNP).

Cette réunion présidée
par le chef d’Etat-major par intérim de la FNP, le Lieutenant
Colonel Abdillahi Abdi, a vu la participation des responsables de différentes
unités de la FNP.

Dans une intervention
faite à cette occasion, le Lieutenant Colonel Abdillahi Abdi, a indiqué
notamment que la police devra agir, lors de ces opérations, avec humanité
mais aussi avec fermeté et ce, conformément à
la loi en vigueur dans notre pays et aux conventions internationales.

Le chef d’Etat-major
p.i.de la FNP a appelé par ailleurs les membres de son institution
qui emploient chez eux des étrangers en situation irrégulière
à se débarrasser d’eux dans les meilleures conditions avant
le 31 août 2003
, date à laquelle les opérations de
refoulement des immigrés clandestins devraient débuter officiellement.

Une réunion similaire
s’est tenue également ce matin au Quartier général
de la Gendarmerie Nationale sous la direction du lieutenant-colonel Zakaria
Hassan Aden, chef d’Etat-major par intérim.

Au cours de cette réunion,
le Lieutenant-Colonel Zakaria Hassan Aden a réaffirmé la
volonté et l’engagement de la Gendarmerie à contribuer
activement à la concrétisation de la décision du gouvernement
relative à la lutte contre l’immigration clandestine, en mettant
en œuvre toutes les ressources humaines et matérielles dont elle
dispose.