27/08/03 (B209) Espoir pour cette jeune nigérienne qui risque la peine de mort par lapidation pour adultère ? (AFP)

Le verdict du procès
en appel d’Amina Lawal ajourné au 25 septembre


Le verdict du procès en appel de l’affaire Amina Lawal, condamnée
pour adultère en première instance à la peine de mort
par lapidation, a été ajourné mercredi au 25 septembre
par un tribunal islamique du nord du Nigeria.”La Cour a entendu les deux
parties aux procès, et ajourne son verdict au 25 septembre”, a
déclaré à l’issue du réquisitoire et de la plaidoirie
la plus haute autorité juridique islamique de l’Etat de Katsina, le
grand cadi Aminu Ibrahim qui présidait l’unique journée d’audience.