23/03/07 (B388-A) Un avion de ligne (ou de transport) de fabrication russe a été abattu par un missile (selon les témoins) au décollage de l’aéroport de Mogadiscio où il avait déposé du matériel pour les forces ougandaises de l’AMISON. C’est la deuxième fois qu’un avion est pris pour cible. Le premier avait réussi à se poser et était en réparation à l’aéroport. (3 dépêches – Infos lectrice)

___________________________________
1 – REUTERS

Un avion de ligne s’écrase
au départ de Mogadiscio

MOGADISCIO (Reuters) – Un avion de ligne s’est écrasé
dans les faubourgs nord de Mogadiscio après avoir été
touché, selon un témoin oculaire, par un missile peu après
son décollage de la capitale somalienne.

Selon des sources gouvernementales, il s’agissait d’un appareil de
fabrication russe de type Iliouchine qui transportait des ingénieurs
ayant achevé de procéder à des réparations sur
un autre avion endommagé sur l’aéroport.

Un porte-parole du contingent ougandais à Mogadiscio, le capitaine
Paddy Ankunda, a précisé que l’appareil transportait 11 personnes,
probablement des Russes ou des Biélorusses.

Mais il a estimé prématuré de confirmer qu’il avait été
touché par un missile, comme l’a rapporté un témoin qui
a dit à une radio privée avoir “vu l’avion voler à
basse altitude, un missile toucher l’une de ses ailes et ensuite l’avion tomber”.

Un autre témoin a dit avoir vu un “gros avion blanc” dont
une aile avait explosé s’écraser au sol, dans un quartier nord,
d’où d’autre témoins ont vu des colonnes de fumée s’élever.

Pour la chaîne Al Djazira l’avion a bien été atteint
par un missile au décollage de Mogadiscio, où de violents combats
ont opposé cette semaine troupes somaliennes et éthiopiennes
à la guérilla islamiste.

______________________________
2 – AP

Un avion-cargo militaire ougandais
abattu à Mogadiscio, selon un employé de l’aéroport

MOGADISCIO (AP) – Un avion-cargo qui avait acheminé du matériel
pour les soldats ougandais de maintien de la paix en Somalie a été
abattu vendredi lors de son décollage à Mogadiscio, selon un
employé de l’aéroport de la capitale somalienne.

Cet employé qui a requis l’anonymat a vu l’avion de fabrication
russe se faire abattre. Un témoin à l’extérieur de l’aéroport,
qui s’est identifié seulement comme Mohamed, avait rapporté
un peu plus tôt qu’un avion militaire ougandais avait été
abattu et que la police procédait à des interpellations autour
de l’aéroport, à la recherche de suspects.

Le capitaine Paddy Ankunda, porte-parole du contingent ougandais en Somalie,
a dit avoir eu connaissance de ces informations mais ne pas être en
mesure de les confirmer ou les infirmer.

D’autres habitants de Mogadiscio avaient signalé avoir vu un avion
en flammes s’écraser dans le nord de la capitale somalienne. “Nous
avons vu un avion en flammes s’écraser”, a raconté Muse
cheik Osman, qui réside dans le nord de la capitale. Il a dit avoir
entendu juste avant le bruit d’un tir de missile de défense antiaérienne.

Des troupes ougandaises se trouvent en Somalie en tant que forces de maintien
de la paix.

AP

____________________________________
3 – AP

Des habitants de Mogadiscio rapportent
avoir vu un avion en flammes s’écraser dans la capitale

MOGADISCIO (AP) – Des habitants de Mogadiscio ont rapporté vendredi
avoir vu un avion en flammes s’écraser dans le nord de la capitale
somalienne. Un témoin a affirmé qu’il s’agissait d’un avion
militaire ougandais qui aurait été abattu.

Les détails restaient flous pour l’heure et aucun responsable ne pouvait
être joints dans l’immédiat.

“Nous avons vu un avion en flammes s’écraser”, a raconté
Muse cheik Osman, qui réside dans le nord de la capitale. Il a dit
avoir entendu juste avant le bruit d’un tir de missile de défense antiaérienne.
Un autre habitant du nord de Mogadiscio, Abdirahman Mohamed, a lui aussi témoigné
qu’il avait vu un avion en feu s’écraser.

Un autre témoin, qui s’est présenté seulement comme Mohamed,
a raconté qu’un avion militaire ougandais avait été abattu
et que la police procédait à des interpellations autour de l’aéroport,
à la recherche de suspect.

Des troupes ougandaises se trouvent en Somalie en tant que forces de maintien
de la paix.

AP