26/05/07 (B397) Jean-Marie Angelier, un Ambassadeur futur retraité, qui aura beaucoup distribué d’argent et reçu en remerciements des hochets en chocolat durant son passage à Djibouti, plus une cooptation dans l’ordre des Brosses à Reluire.

Après
avoir décoré le Général Zakaria dans l’ordre de
la Légion d’Honneur, au grade de Commandeur, Jean-Marie Angelier avait
été coopté dans l’Ordre des Brosses à Reluire
au grade “de pompier de la dernère chance”.

Très
vite, grâce à son sens de la flatterie, dont il ne s’est jamais
départi devant Guelleh (flatterie accompagnée, il est vrai,
de nombreuses enveloppes dont il se refusait, avec élégance,
à surveiller la destination), seul européen à n’avoir
jamais été coopté, il était devenu un membre éminent
de cet ordre respectable …

Aujourd’hui,
en retour, il reçoit la grande médaille du 27 juin des mains
de Dileyta et les échos publiés par l’ADI ne font que rapporter
des échanges verbaux …. flatteurs ! (Qu’attendiez-vous d’autres ?
Qu’ils vous disent où sont passés les subventions de la France,
par exemple ? Vous rêvez, ces fonds, officiellement, ont servi à
apaiser les souffrances du peuple !!! On ne peut pas être plus hypocrite
)

Mais c’est
vrais que l’on ne change pas les gens et les flatteurs restent des flatteurs,
menteurs et sans vergogne !!

_________________________________
Extrait de l’ADI

DJIBOUTI
(ADI) – 23 Mai 2007- Au cours d’une cérémonie organisée
mercredi à la Primature, l’ambassadeur de France, M. Jean-Paul
Angelier, a été élevé au rang d’Officier
de l’Ordre national du 27 Juin.

Cette
distinction, la plus haute du pays, est un signe d’amitié et
surtout de reconnaissance de Djibouti envers un diplomate qui, selon le Premier
ministre, n’a eu de cesse d’œuvrer au renforcement des relations
entre Djibouti et la France.

M.Dileita
a, en effet, rendu un hommage appuyé à M. Angelier pour
son action “remarquable”. Il a évoqué les nombreux
projets de développement socio-économique qui n’auraient
sans doute pas été réalisés sans l’appui
de l’ambassadeur et qui ont aidé le gouvernement djiboutien à
soulager la souffrance des populations défavorisées.

De son
côté, l’ambassadeur de France a remercié le Premier
ministre de l’avoir honoré de cette décoration. Il a tenu
aussi à remercier le peuple djiboutien dans son ensemble pour son hospitalité
et pour la chaleur de son accueil.

Le diplomate
s’est dit heureux d’avoir pu œuvrer à la consolidation
des relations de coopération entre Djibouti et la France.

M. Jean-Paul
Angelier qui fut ambassadeur à Djibouti d’octobre 2005 à
mai 2007 devrait regagner l’Hexagone, demain soir, au
terme d’une mission diplomatique dont il n’est pas peu fier.