27/11/08 (B475-B) Les accords signés à Djibouti, lors de la 4ème conférence pour la paix en Somalie. (3 dépêches en Anglais et en Français)

_________________________________ 3 – Press TV (En Anglais)

Les parties présentes à la Conférence de Djibouti pour la paix en Somalie, signent un accord pour le prolongement du mandat du Gouvernement de transition pendant trois ans et pour le partage du pouvoir avec le doublement du nombre de députés de 275 à 550, dont 200 pour l’opposition et 75 pour la société civile. //Somali unity-deal signed in Djibouti

The parties agreed to extend the Transitional Government’s term to 3 years

Somalia’s government has signed a power-sharing deal with an opposition group, the Alliance for Re-liberation of Somalia, in Djibouti.

The agreement signed on Wednesday will see the formation of a unity government and the expansion of the Somali parliament from the current 275 members to 550.

According to the deal 200 of the new seats will be filled by the Somali opposition and the other 75 will be taken by members of Somalia’s civil society.

The parties also agreed to extend the Transitional Federal Government’s term — which expires early next year — to three years.

Only than the Somali parliament will elect fresh the president, the Prime Minister and the national speaker for parliament.

The man behind the signed deal, UN special Representative to Somalia, Ahmed Ould-Abdallah is optimistic that the Somali leaders will work together to end the conflict.

“We hope that the concerted efforts made here and the momentum gained in these last few days continue so that the new year sees Somali leaders working together, wholeheartedly and committed to the dignity of Somali people,” Ould-Abdallah said in a statement.

However analysts believe that the Somali President Abdullahi Yusuf Ahmed may not agree to this new arrangement since it will signify his early exit from office.

If this agreement is implemented, the Somali parliament will be the largest parliament in the world.

_________________________________ 2 – MISNA

ACCORD POUR LE PARTAGE DES POUVOIRS, LE NOMBRE DE PARLEMENTAIRES DOUBLERA

Le gouvernement fédéral de transition (Tfg) et l’Alliance pour une nouvelle libération de la Somalie (Ars) sont parvenus à un accord à Djibouti sur le partage des pouvoirs en vue de la formation d’un nouvel exécutif.

C’est ce que réfèrent des sources locales et internationales, ajoutant que les deux parties (l’Ars est le principal groupe de l’opposition) ont concordé de doubler le nombre de membres du parlement actuellement composé de 275 députés. D’après des sources contactées à Djibouti par Radio Shabelle, 200 autres députés s’ajouteront à ceux déjà en charge, choisis dans les rangs de l’Ars et 75 provenant de la société civile, du secteur commercial et de la diaspora somalienne. Le nouveau parlement, une fois installé, nommera son nouveau porte-parole qui restera en charge deux ans ; parmi les points déjà concordés, la révision de la Constitution est également prévue.

Les progrès réalisés à Djibouti font suite à un accord cadre signé fin octobre et à l’entrée en vigueur d’un cessez-le-feu qui, malgré des heurts sporadiques, semble encore tenir à Mogadiscio comme dans le reste du pays.

_________________________________ 1 – XINHUA

Somalie : accord de partage du pouvoir signé entre gouvernement et opposition

Le gouvernement de transition somalien et l’Alliance pour la réhabilitation de la Somalie (ARS, l’un des principaux mouvements de l’opposition) ont finalisé un accord de partage du pouvoir lors de leurs négociations à Djibouti, a-t-on appris une information parvenue mercredi à Mogadiscio.

Les deux parties ont accepté de doubler le nombre de membres du Parlement fort de 275 députés, a déclaré le chef de file de la délégation de l’opposition, Abdurrahman Abdishakur Warsame, lors d’une conversation téléphonique avec la presse somalienne depuis Djibouti.

Selon des sources proches des négociations, 200 nouveaux députés viendront de l’ASR, le reste sera choisi par la société civile, la diaspora et les partis indépendants.

Le nouvel accord s’inscrit dans le cadre d’une série d’accords signés entre le gouvernement et l’ARS dirigé par l’islamiste modéré, cheikh Sharif Cheikh Ahmed.

Selon l’accord, qui devra être signé tard mercredi, le nouveau parlement élira un président qui nommera un nouveau Premier ministre, a révélé M. Warsame.

Une commission internationale de justice et de réconciliation sera également formée pour enquêter sur les crimes de guerre.

Le processus devrait être achevé dans un mois après la signature de l’accord à Djibouti.