02/01/09 (B481) Retrait des troupes d’occupation éthiopiennes de la Somalie : le retrait semble probable selon différents observateurs… mais certains restent prudents … (3 articles en Français)

_____________________________ 3 – Le Monde

L’armée éthiopienne commence à se retirer de Somalie

L’Ethiopie, qui intervient militairement en Somalie depuis fin 2006, a commencé le retrait total de ses troupes du territoire somalien, a annoncé Addis Abeba, vendredi 2 janvier. “Nous avons déjà commencé à exécuter notre plan de retrait. Cela va prendre encore plusieurs jours”, a expliqué le porte-parole du premier ministre, Meles Zenawi.

L’armée éthiopienne était intervenue officiellement pour soutenir le gouvernement somalien de transition, et a mis en déroute, début 2007, les milices des Tribunaux islamiques, maîtres pendant quelques mois de l’essentiel du centre et du sud de la Somalie. L’Ethiopie, en majorité chrétienne, avait justifié cette intervention en arguant que les Tribunaux islamiques menaçaient sa sécurité.

Mais depuis la mi-2007, Mogadiscio et un nombre croissant de régions somaliennes sont le théâtre d’une guérilla acharnée et l’armée éthiopienne s’enlise. Vendredi matin, deux soldats éthiopiens et sept civils somaliens ont encore été tués à Mogadiscio. Jeudi, neuf civils étaient tués par un tir de mortier et un journaliste assassiné par balle.

LA SOMALIE SANS PRÉSIDENT

Le retrait éthiopien fait planer de sérieuses inquiétudes sur la sécurité dans ce pays pauvre de la Corne de l’Afrique, en guerre civile depuis 1991. La force de l’Union africaine, l’Amisom, déployée depuis mars 2007 et dont le mandat qui expirait fin décembre a été prolongé de deux mois, va se retrouver seule sur le terrain face à des “shebab” (l’aile militaire des Tribunaux islamiques) de plus en plus puissants. Mal équipée et sous-financée, l’Amisom est forte de seulement 3 400 soldats burundais et ougandais, alors que son mandat initial prévoyait un contingent total de 8 000 hommes.

En outre, le retrait de l’Ethiopie intervient alors que le président somalien, Abdullahi Yusuf Ahmed, a démissionné de son poste le 29 décembre pour avoir échoué à ramener la paix et la stabilité dans son pays. Le Parlement somalien a un mois pour élire un nouveau président.

______________________________ 2 – Radio Chine

Somalie : déplacement des forces éthiopiennes, possible retrait (témoins)

Une vingtaine de camions transportant des militaires éthiopiens ont pris la route vendredi à Mogadiscio, et se sont vus diriger dans la direction de Baidoa (sud), a-t-on appris auprès de témoins. “Les soldats (éthiopiens) ont salué les déplacés dans le camp d’Elasha”, a déclaré Muse Farah, un témoin du passage du convoi éthiopien sur la route entre Mogadiscio et Afgooye, à 30 km au nord-ouest de la capitale.

En décembre, le gouvernement éthiopien avait annoncé, dans une lettre adressée à l’Union africaine et aux Nations Unies, qu’il avait décidé de retirer ses troupes vers la fin de l’année 2008, mais les opérations de retrait ont été entravées par un manque de soutien logistique.

L’Ethiopie avait envoyé fin 2006 des troupes en Somalie pour aider le gouvernement de transition somalienne à mettre en déroute les forces des tribunaux islamiques, qui avaient une fois pris le contrôle de la capitale. Depuis début 2007, les insurgés (combattants extrémistes), transformés en guérilleros, mènent une guerre similaire à celle d’Irak contre les forces somaliennes et éthiopiennes ainsi que les Casques bleus de l’Union africaine (UA), composés de 3.400 soldats ougandais et burundais.

Actuellement, les insurgés occupent la plupart du territoire du Centre et du Sud de la Somalie, tandis que le gouvernement de transition ne contrôle que Mogadiscio et Baidoa, où siège le Parlement. Le retrait des forces éthiopienne a provoqué des incertitudes sur la sécurité dans ce pays de la Corne de l’Afrique, en proie à une guerre civile depuis 1991. Les froces de l’UA, dont le mandat a été prolongé de deux mois à partir du 16 janvier, sont déployées depuis mars 2007 notamment à Mogadiscio.

______________________________
1 – L’Express

L’Éthiopie confirme avoir entamé son retrait de Somalie

L’Ethiopie confirme que le retrait de ses troupes de Somalie, où elles soutenaient depuis deux ans le gouvernement de transition face aux insurgés islamistes, est en cours.

“Le retrait de nos troupes de Somalie est entré dans la phase de mise en oeuvre”, a déclaré Bereket Simon, conseiller spécial du Premier ministre Meles Zenawi.

“Le retrait ne peut pas être achevé en une journée. Il doit être finalisé le plus rapidement possible”, a-t-il dit à Reuters.

Un convoi de camions chargé de militaires éthiopiens, de matelas et autres matériels a été aperçu vendredi quittant la capitale somalienne, Mogadiscio.

Tsegaye Tadesse,
version française Eric Faye