02/10/09 (B518) Yémen Express (2 articles en Français)

_______________________ 2 – L’Express avec AFP

Yémen: les rebelles chiites affirment avoir abattu un avion du gouvernement

Les rebelles chiites ont affirmé avoir abattu vendredi un MiG du gouvernement qui menait des raids contre leurs fiefs dans la région de Saada, dans le nord du Yémen, un responsable du gouvernement parlant lui d’un “problème technique” pour expliquer la chute de l’appareil.

Les rebelles ont indiqué dans un communiqué que le MiG avait été abattu “ce matin dans la région de Chaaf, dans la province de Saada, alors qu’il bombardait des civils dans des villages et des marchés”.

Selon les rebelles, le pilote a été identifié comme étant le lieutenant Chamsan Mohammed Abdou Moufleh”. Ils n’ont pas précisé s’il était vivant ou mort.

Mais un haut responsable yéménite a déclaré plus tard à l’AFP que “le MiG-21 s’était écrasé suite à un problème technique dans un secteur où il n’y avait pas de combat”, réfutant la version des rebelles.

Un commandant de l’armée a indiqué à l’AFP que l’avion de guerre “volait à basse attitude” quand il s’est écrasé.

Le gouvernement yéménite a lancé le 11 août une importante offensive, notamment avec son armée de l’air, dans le nord du pays pour “étouffer la rébellion”, une opération qui s’est soldée jusqu’à présent par des centaines de morts et quelque 55.000 déplacés.

Des combats à l’arme lourde ont eu lieu jeudi dans les provinces de Saada et Omrane, selon des sources militaires locales qui n’ont pas fait état de victimes.

L’armée a notamment pilonné les positions des rebelles dans la région d’al-Hira (province de Omrane), a-t-on précisé de même source.

Pour leur part, les rebelles conduits par Abdel Malek al-Houthi ont affirmé dans un communiqué avoir repoussé trois offensives de l’armée à Maqache, dans les environs de Saada, dans la province de Omrane et dans la région de Malahith.

Le pouvoir accuse les rebelles zaïdites, issus d’une branche du chiisme, d’être soutenus par des groupes en Iran, ce qu’ils démentent.

Le gouvernement doit également faire face depuis plusieurs mois à de fortes tensions dans le sud du pays, sur fond de revendications politiques et sociales, ses habitants estimant être victimes de discriminations de la part des nordistes.

________________________ 1 – Le Figaro avec AFP

Al-Qaida se concentre sur le Yémen

Al-Qaida a enregistré des revers sous la pression américaine, mais menace de transformer le Yémen en une base dangereuse pour l’entraînement de ses membres et la préparation d’attentats, met en garde un spécialiste américain de la lutte antiterroriste. Le réseau extrémiste a été régulièrement affaibli depuis les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, et son refuge du nord du Pakistan est de plus en plus réduit et de moins en moins sûr, a expliqué Michael Leiter, directeur du Centre national de lutte antiterroriste (National Counterterrorism Center) lors d’une audition devant le Congrès américain .

Mais les branches régionales du réseau représentent une menace grandissante, a-t-il mis en garde en citant particulièrement le Yémen. Les branches saoudienne et yéménite d’Al-Qaïda ont annoncé en janvier qu’elles fusionnaient sous le nom d'”al-Qaida dans la Péninsule arabique”. Le Yémen est devenu “une base régionale potentielle d’opérations à partir de laquelle al-Qaida peut planifier des attentats, entraîner des recrues et faciliter les mouvements de ses agents”, a dit M. Leiter.