18/10/10 (B574) Les faits : des précisions sur la fuite des compétences en royaume de pacotilles. (Lecteur)

Le régime décourage les bonnes volontés et toutes celles et tous ceux qui sont compétents et qui quittent le pays par découragement.

Qui paye les pots cassés au final : la population, les jeunes qui n’ont plus accès à un niveau d”instruction digne de ce nom dans des conditions normales, les malades et les personnes âgées qui n’ont plus accès aux soins que nécessitent leur état. Bref tout se dégrade du fait de la politique conduite par le Grand Ismaël Bobard et son équipe de courtisans serviles.

Les chiffres (source fiable)

A la rentrée, 140 professeurs et instituteurs n’ont pas repris leur poste et ont émigré.

Dans le milieu médical, on compte 4 médecins et plus d’une dizaine de personnels soignants et de laborantins.