08/03/2019 (Brève 1322) Les dernières informations de LOI, à propos de Djibouti.

Dans son dernier numéro (payant) N°1493 du 8/03/2019, nous découvrons plusieurs informations importantes.

L’emprise de la Chine et un possible désengagement progressif des investissements militaires américains au profit d’autre bases en Somalie et dans la région.

++ La Chine dicte sa politique économique à Guelleh
Outre le fait que les forces américaines ont gelé plusieurs projets, comme l’extension de leur base jusqu’à la mer ou la construction d’un hôpital au sein de la base, nous apprenons que la Chine poursuit son accaparement des zones franches et obtient de l’Administration djiboutienne qu’elle bloque les licences de trafic d’un certain nombre de transitaires.

++ Le 40ème anniversaire du RPP sous le signe des divisions féroces.
Le secrétaire général du parti, Ministre des Finances, Ilyas Moussa Dawaleh se plaint de sa mise à l’écart et d’une possible censure de ses publications …notamment par le Premier Ministre. En revanche le fils “à Paulette” aurait été mis en avant. Le prépare-t-on à prendre la tête du parti ?

++ Massida Transit dans la tourmente
Victime des décisions de Guelleh à l’encontre des transitaires au profit des intérêts chinois, la société fondée par André Massida et dirigée par son gendre, travers une grave crise, surtout après l’échec de négociation en vue d’un rachat par CMA/CGM.

++ Fatouma Awaleh Osman contestée
Il semble que la contestation à l’égard de la Maire de Djibouti ne fasse que s’amplifier. On lui reproche ses “actions de nettoyage des grandes artères” qui sont l’occasion de mobiliser la force publique armée et aussi … de racketter les petits commerçants. On l’accuse de détourner les subventions consenties par le Trésor public pour la commune. Un audit sur le sujet n’a jamais pu achever ses travaux.