21/05/2021 (Brève 1823) Une nouvelle cooptation dans le prestigieux ordre des Brosses à Reluire sous le titre de Pauvre Mec

Les dignitaires de l’ordre prestigieux des Brosses à Reluire commençaient à s’ennuyer. Cela faisait bien longtemps qu’ils n’avaient pas été réunis en Assemblée plénière pour étudier un nouveau dossier de cooptation.

A leur grande surprise, ils étaient convoqués ce matin du 21 mai 2021 (une date à retenir) pour débattre de la cooptation d’un nouveau candidat. Et pas n’importe qui. Il ne pouvait s’agir que d’un parent de Guelleh. Mais le nom de l’impétrant n’avait pas été dévoilé avant la grande réunion. Vous imaginez comme les rumeurs allaient bon train dans le “landernau” de la République.

Voilà le grand moment était arrivé. Chaque académicien avait endossé sa plus belle mise pour se rendre au Palais de l’Escale où devait se tenir l’Assemblée.

A l’heure dite, ce qui est rarissime dans la République bananière, le Président Aboulkader Kamil Mohamed a ouvert la séance et a présenté l’Ordre du jour, dévoilant enfin le nom de l’impétrant : Alexis Mohamed. Un murmure traversa la salle.

Puis le Président demanda à M. Ali Mohamed Abdou, grand officier de l’ordre reconnu sous le titre de “Grand Couillon de Service” de faire l’éloge de l’impétrant. Comme à son habitude, il se leva lentement et se dirigea avec toute sa maladresse naturelle, vers le pupitre pour prononcer l’éloge d’Alexis Mohamed.

En commençant, il assura l’auditoire du fait qu’il ne ferait pas une longue intervention, ce qui rassura les membres présents, qui avaient du subir dans le passé, ses sempiternelles logorrhées.

Effectivement, il n’y alla pas par quatre chemin. Il avait choisi la ligne droite. Il déclara simplement que les deux dernières prestations télévisées sur les plateaux de France 24 et de TV5 Monde étaient pour lui des moments exceptionnels de bravoure politique. Des phrases sans substance pour valoriser l’être suprême qui dirige d’une main de fer, l’avenir du pays et surtout son patrimoine, à savoir le grand, l’immense Guelleh.

Pour illustrer son propos, il ne prit qu’une seule phrase d’Alexis Mohamed : le Président a fait modifier la constitution en 2010 avec l’accord de toutes les forces de l’opposition. Ca; il fallait oser et être capable de le dire, sans éclater de rire, sur le plateau d’une TV française

Farhat Rachad, connu sous le titre de “Joueur de Fifre à Grelot” demanda la parole pour exprimer son avis. “Ce garçon, à la tenue et au langage impeccable a délivré une prestation remarquable à la Gloire de notre Maitre vénéré. Personnellement j’aurais été incapable d’un tel exploit et je recommande sa cooptation immédiate dans notre prestigieux Ordre”

Le président décida que le moment était venu de passer au vote et Alexis Mohamed fut coopté à l’unanimité. Pas une voix n’avait manquée.

Le Président demanda alors que le nouveau membre soit convié dans la salle et c’est par ces mots historiques qu’il fut immédiatement intronisé.

“Alexis Mohamed, en vertu des pouvoirs qui me sont délégués par Notre Vénéré Maitre, je vous accueille dans notre assemblée et je vous remets les insignes de l’Ordre que vous ne devrez plus jamais quitter. A compter de ce jour, vous serez reconnu sous le titre de Chevalier du nom de “Pauvre Mec”.

Sur ces dernières paroles historiques, le Président leva la session et chacun se rua pour féliciter vivement le nouvel impétrant.

Retrouvez ici tous les membres du prestigieux Ordre des Brosses à Reluire