07/02/2019 (Brève 1273) ALERTE ROUGE. Communiqué d’Omar Gabasse pour alerter sur les conditions de la LDDH et de son Président Omar Ali Ewado

05/02/2019 (Brève 1268) ALERTE ROUGE : l’équipe LDDH et son Président condamnés au silence sur ordre du dictateur

05/02/2019 (Brève 1267) ALERTE ROUGE : Omar Ali Ewado Président de la LDDH recherché par les forces de la Gendarmerie djiboutienne

27/07/2018 (Brève 1186) ALERTE pour crimes commis par l’AND sur des gardiens de troupeaux paisibles (Info lecteur)

28/02/2018 (Brève 1133) Des précisions sur la situation de Bolock Mohamed. Le parcours judiciaire n’est pas terminé (Correspondants)

Bollock Mohamed Abdou a été arrêté dimanche 26 février vers 14h par les policiers du SDS sur plainte du premier ministre. Après il a été deféré hier au parquet de djibouti et mis en examen pour diffamation, suite à un article en relation avec les dernières elections legislatives , publié par Mr Bolock dans les reseaux sociaux notamment face book. Placé sous mandat de depot à la prison civile de gabode dans la foulée.

Le lendemain, mardi 27, Bolock Mohmaed a été convoqué devant le tribunal correctionnel de flagrant délit pour répondre du délit de diffamation envers le premier ministre .

Après l’interrogatoire de l’accusé -qui a nié en bloc les faits de diffamation arguant qu’il avait seulement exprimé son opinion sur les élections et l’action du premier ministre, homme public- le procureur de la République a requis le renvoi de l’accusé à l’audience pénale du 6 mars pour diffamation et de prononcer une condamnation à une peine de prison avec sursis.

Bolock Mohamd a ajouté qu’il s’était exprimé en tant que membre du Conseil national du parti FRUD, et qu’il n’avait jamais ciblé la personne privée d’Abdoulkader Kamil (dont il avait été proche) mais qu’il avait émis son opinion sur l’action publique de la personne .

27/02/2018 (Brève 1129) ALERTE ROUGE – BOLOCK MOHAMED ABDOU a été conduit à Gabode où il est incarcéré arbitrairement sans qu’aucun motif sérieux ni crédible ne soit relevé à son encontre (Correspondants)

Bolock Mohamed Abdou incarcé illégalement à la prison de Gabode -DjiboutiNos correspondants nous confirment que Bolovk Mohamed Abdou, après avoir séjourné au SDS où il avait été convoqué dimanche, est désormais incarcéré à la sinistre prison de Gabode.

Selon les informations fournies par différentes sources, que nous essayons de vérifier, aucune charge sérieuse ni crédible n’aurait été reproché à cette figure de l’opposition au régime dictatorial du Président Guelleh, qui asservit la population pour satisfaire sa soif de pouvoir et d’enrichissement personnel.

Il faut savoir que Bolovk Mohamed Abdou, est un opposant qui entend utiliser de son droit légitime et imprescriptible d’émettre et de diffuser ses propres opinions et analyses, tout en restant digne dans ses propos et surtout en évitant les paroles qui pourraient être jugées inopportunes : menaces, insultes, …

Le régime lui répond en utilisant de façon illégale et arbitraire, la force des unités spéciales dévouées à son service et encore une fois, nous constatons qu’il a accaparé le pays pour son propre compte et qu’il n’hésite pas à recourrir à la violence pour faire taire ceux ou celles qui osent élever la voix pour dénoncer des faits d’une grande gravité