29/11/2018 (Brève 1232) Nouvel Obs : Plainte de Sherpa pour des biens immobiliers acquis en France par la famille d’IOG

14/11/2018 (Brève 1228) ISMAÏL OMAR GUELLEH « MALGRÉ LES CHANGEMENTS DANS LA RÉGION, RIEN NE BOUGE À DJIBOUTI» (L’Humanité)

03/08/2018 (Brève 1192) Guelleh : l’art d’accumuler les erreurs et de prendre des coups de plus en plus fréquemment (humour – ARDHD)

14/04/2014 (Brève 380) Selon des informations généralement fiables, Guelleh aurait choisi de se faire soigner de préférence à Francfort en Allemagne et il ne serait pas rentré à Djibouti, où il aurait confié l’intérim au Général Zakaria.

Selon des informateurs généralement fiables, nous devrions être en mesure de vous annoncer que Guelleh, après un séjour médical au Val-de-Grâce, aurait été transféré dans un établissement de soins en Allemagne à Francfort et qu’il ne serait pas encore rentré à Djibouti.

Prudence : ces informations demandent toutefois à être recoupées avec d’autres sources, ce que nous n’avons pas encore été en mesure d’obtenir. Par ailleurs, la législation ne nous permet pas de publier ne serait-ce que la moindre information sur les pathologies dont Guelleh pourrait souffrir.

La seule chose que nous puissions dire est que la situation est probablement préoccupante, puisqu’IOG aurait confié l’intérim de la Présidence et la responsabilité de Chef du Gouvernement au Général Zakaria.

Doit-on voir dans cette décision, (si elle est confirmée, répétons-le) les signe que Guelleh pense 1°) que son séjour pourrait durer un certain temps et 2°) qu’il ne fait d’autre part aucune confiance ni à son Premier ministre ni à ses ministres et 3°) qu’il privilégie l’armée pour tenir les rênes du pouvoir, (solidement si possible …?)