Articles

30/10/2017 (Brève 1096) Tadjoura quadrillée par des forces de Police impressionnantes et super équipées. Point de la situation (Correspondants)

Ce lundi, nos correspondants nous signalent que Tadjourah est quadrillée par des forces de répression, super équipées. Certains parlent même de véhicules blindées qui patrouillent dans la ville.

Pour tenter d’intimider les jeunes de la ville et leur faire bien comprendre qu’ils n’avaient aucun emploi à espérer dans le nouveau port, le régime dictatorial n’hésite pas à déployer les grands moyens …..

Cela suffira-t-il ? Pas si sûr !

Dernièrement la Ministre de la Promotion de la femme, originaire pourtant de la région, a fait le déplacement pour faire des fausses promesses, auxquelles les femmes de la Ville blanche n’ont pas cru une seule seconde. Ces femmes sont totalement solidaires avec les jeunes, avec leurs enfants et ne céderont pas un pouce tant qu’il n’y aura pas d’embauches massives de travailleurs locaux par les autorités portuaires.

En bref, ce lundi soir la situation reste très tendue, en dépit du déploiement impressionnant des moyens de répressions : tant en homme qu’en matériel. Et l’on signale que la solidarité des Obockois(es) ne faiblit pas et qu’ils pourraient ouvrir un deuxième front pour dénoncer l’embargo qui frappe le nord du pays depuis tant d’années.