Articles

17/12/2017 (Brève 1108) Bobard 1er, toujours champion incontesté de la carabistouille (Cf. Sa dernière prestation sur TV5) !

Dans l’interview qu’il a donné à TV5 monde le 15 décembre 2017, Guelleh s’est surpassé !!

En préambule, en voyant la richesse du décor (meubles, tentures, etc…) de son pied-à-terre parisien, on comprend que l’homme qui reçoit la journaliste n’est pas un pauvre miséreux, mais un des hommes parmi les plus riches de la planète.

++ Loyer des bases étrangères :
Guelleh a-t-il reconnu implicitement qu’il prélevait une somme qui pourrait être de l’ordre de 100 à 130 millions au bénéfice de sa cagnotte personnelle avant de rétrocéder le reste au Trésor public ?

En prétendant à plusieurs reprises que le revenu locatif des bases ne dépassait pas 10% du budget de l’Etat, il a certainement oublié de préciser que c’est la part qui laissait finalement au Trésor public. Car entre le montant des loyers et des aides, nous avions établi une estimation qui varie entre 180 et 220 millions d’US$, sans tenir compte de possibles loyers chinois, dont nous ne connaissons pas le montant.

Sachant que le budget de l’Etat est de l’ordre de 650 millions d’US$, cela fait un montant de 30 % et non 10 %. Si Guelleh se permet de répéter ce chiffre à plusieurs reprises, c’est probablement parce qu’il détourne en amont environ 20 %, soit 100 à 130 millions qui ne peuvent donc pas êtrecomptabilisés dans les comptes publics.

Lorsqu’il parle de transparence dans la gestion de l’argent public, il oublie certainement ces petits arrangements, qui lui permettent de prélever d’énormes sommes d’argent à la source et sans impôt !!!

++ Aucune ressource naturelle dans le pays, même pas de l’eau potable ?
Encore un grand moment de carabistouille. Guelleh a certainement oubliè qu’il y avait par exemple une usine d’eau potable à Tadjourah (mal gérée, certes, mais il y a de l’eau), du sel qu’il exploite au Lac Assal, de l’énergie géothermique et des activités lièes à la pêche et aux ports (Certes les Chinois ont mis la main sur la pêche avec des grands chalutiers et leurs nouvelles activités -ports et entrepôts- emploient majoritairement des Chinois et non des Djiboutiens : exemple, le train, enfin … quand il fonctionnera à sa capacité normale)

++ Pas un Djiboutien qui s’expatrie parce qu’il a faim !
Je pense qu’il suffit d’interroger les membres de la diaspora en Europe et en Amérique du Nord, pour constater qu’il s’agit d’une Grande carabistouille présidentielle !

Ah oui ! vraiment, Bobard 1er est toujours fidèle à lui-même ! Le roi du mensonge !!!