Articles

26/03/2018 (Brève 1140) Reprise des arrestations dans le Nord et des incarcérations arbitraires, selon la LDDH

Dans un communiqué daté du 26 mars et signé par son Président Omar Ali Ewado, la LDDH dénonce des nouvelles arrestations dans le nord. Il cite le cas de M. Mohamed Ahmed Ali, arrêté il y a une semaine dans le district d’Obock.

Après son arrestation, Mohamed Ahmed Ali a été interrogé d’abord à Obock, puis au SRD de la Gendarmerie à Djibouti-ville, avant d’être placé en détention, sans jugement à Gabode. La LDDH craint que les différents interrogatoires n’aient été réalisés sous la contrainte avec de possibles traitements musclés, inhumains et/ou dégradants.

L’ARDHD se joint aux appels de la LDDH qui :

  • dénonce et condamne sans réserve les arrestations dont les victimes ne sont qu’autres des civils sans défense par un régime sans scrupules,
  • qui demande l’arrêt immédiat des violences contre les civils et lance un appel solennel à tous les bailleurs des fonds à faire pression sur le régime en place a Djibouti.