Articles

10/03/2013 (Brève 119) Bientôt le premier anniversaire de la disparition de Jean-Paul Noël Abdi.(Date corrigée suite à une erreur matérielle)

C’est le 13 avril 2012, que Jean-Paul Noël Abdi nous quittait dans un hôpital de Marseille où il était soigné.

Sa disparition a laissé un grand vide. Avec son courage, son objectivité et sa force pour défendre la population, il était présent dans tous les combats contre l’arbitraire et l’injustice.

Toujours mesuré mais avec une détermination sans faille, il rencontrait les victimes qui le souhaitaient, il visitait les prisonniers politiques et surtout, il ne cessait d’écrire des communiqués et des rapports pour dénoncer les violations des Droits de l’homme. Il les envoyait régulièrement à l’ARDHD pour qu’elle en multiplie la diffusion.

Jean-Paul tu nous manques ! Le pays est en ébullition, le régime est aux abois et il se radicalise, l’injustice a pris le pouvoir ; les exécutions, les condamnations et les arrestations se multiplient.

Par ta seule force de caractère, tu aurais pu contribuer à freiner les appétits démesurés de pouvoir et d’argent de Guelleh, de sa famille et de leurs obligés.