Articles

17/02/02 Grave accident au sein de l’équipe dirigeante à Djibouti.

Amin Mohamed
Robleh, fils de notable "mamassan", proche parent
et conseiller coutumier de IOG, bute sur un peau de banane et
glisse. En conséquence il se retrouve "bras cassé"
selon l’expression bien connue à Djibouti. Après
un certain temps passé à la CPS, ce nouvel handicapé
avait sévi comme secrétaire du gouvernement.

17/02/02 L’Ordre des Brosses à reluire accueille un nouveau membre, M. Ismael Ibrahim Houmed, Ministre de la Justice, des Affaires Pénitentiaires et Musulmanes, Chargé des Droits de l’Homme.

Nous
avons le plaisir d’accueillir au sein de l’Ordre des Brosses
à reluire, le Ministre de la Justice pour son interview
accordé à l’ADI sous le titre "
Peux mieux faire"
. Des améliorations sont
certainement déjà possibles dans le domaine
de l’orthographe de base. Pour commencer, Il peut certainement
recopier cent fois le verbe pouvoir conjugué au
présent…

Ce
n’est pas pour cette broutille (d’autant plus que nous
ne sommes pas nous-même à l’abri de fautes
de frappe dans ce support.. ) Que nous lui décernons
le titre tant envié, mais bien pour ses propos,
dont nous avons sélectionné quelques phrases
parmi les meilleurs passages. Que de vérités
évidentes dans la bouche de ce Ministre, fervent
admirateur de M. de La Palice ?

«
la question de la femme ne concerne pas seulement la femme
»,

«
toutes les lois humaines sont faillibles en ce sens où
elles ne sont pas parfaites. »

Ainsi,
« le souhait d’une adéquation entre
la formation et l’emploi, les problèmes de
la Santé et le SIDA, la question de la femme, la
Justice, la Jeunesse, l’Eau », tout a été
passé au peigne fin a t-il affirmé, ajoutant
que le mérite de ce séminaire aura été
« d’avoir au moins soulevé de telles
questions », auxquelles a t-il dit « on
essaiera progressivement d’y remédier.
»
(Comme on dit vulgairement chez nous :
"Compte dessus et …)

Ce
long exposé, plein de poncifs, est un exemple remarquable
de la langue de bois et du style Guelléen. Avec
un tel Ministre, IOG n’a aucune inquiétude à
se faire : les Magistrats continueront à lui obéir
au doigt et à l’oeil et la Justice continuera à
être rendue depuis le Palais de l’Escale. Il semble
qu’Ismaël Ibrahim Houmed ait aussi oublié
qu’il était en plus en charge des Droits de l’Homme,
dans un pays où le nombre des violations de ces
mêmes droits dépasse la moyenne habituellement
tolérée pour les pays d’Afrique ! (sic)
que pense-t-il de la situation des douze prisonniers incarcérés
injustement à Gabode ? Il se garde bien d’en parler
!

Donc
notre Ministre a bien mérité d’être
admis au sein de l’ordre des Brosses à reluire
au grade de "Somnifère". Nous lui décernons
la médaille avec nos félicitations.

Médaille
décernée à M. Ismael
Ibrahim Houmed
,
Ministre de la Justice, des Affaires Pénitentiaires
et Musulmanes,
Chargé des Droits de l’Homme (?),

qui pourra désormais la porter, dans les réceptions
officielles.

Nous sommes certains, s’il oubliait de la porter,
que ses collègues se feraient un plaisir de le
rappeler à l’ordre (des Brosses à

16/02/02 GOULED se remarie avec une jeunette !

nous
apprenons avec surprise et une pointe d’humour, le remariage
de Gouled avec une dame de 40 ans, alliée de la famille
de Moumin Bahdon.

Est-ce
encore un coup du démon de midi ou une alliance objective
: ils ont quand même près d’un demi-siècle
de différence ?

En
tout cas l’équipe de l’ARDHD adresse ses plus vives félicitations
aux nouveaux époux et elle leur souhaite tout le bonheur
possible.