Articles

10/04/2016 (Brève 753) Amicale panafricaine / Communiqué de soutien aux grèvistes de la faim

Amicale panafricaine

Paris, le 10 avril 2016

Message de soutien au Comité des Femmes Djiboutiennes contre les Viols et l’Impunité (COFEDVI)

Cela fait plus de 2 semaines que des femmes djiboutiennes, habitant en France et en Belgique, sont en grève de la faim à Arcueil, pour dénoncer l’impunité face aux viols perpétrés par l’armée djiboutienne.

Ces actes ayant lieu dans d’autres pays du continent africain et du monde, l’importance du combat mené par ces femmes djiboutiennes dépasse les frontières de Djibouti. Ce combat doit être reconnu à sa juste valeur et soutenu.

C’est pourquoi, en tant qu’association militant, notamment, pour les libertés et la dignité humaine, l’Amicale Panafricaine (AP) fait sien ce combat et apporte son soutien indéfectible au COFEDVI. Elle appelle à la mobilisation de tous les hommes et toutes femmes épris de liberté et de justice, pour exiger :

la reconnaissance de ces viols comme crimes de guerre,

l’ouverture d’une enquête internationale sur toutes les exactions commises à l’encontre des femmes en République de Djibouti et ailleurs,

le jugement des soldats coupables de viols, etc. L’AP remercie l’association Femmes solidaires, pour son engagement exemplaire aux côtés du COFEDVI.

Pour l’AP
Zang-Nézouné Mahamat,
président