Articles

03/01/2013 (Brève 081) L’action disproportionnée des forces de l’ordre : de nouvelles victimes, dont un bébé … (Correspondant)

Nous apprenons avec la plus grande tristesse, qu’un bébé agé de quelques mois a succombé à l’hôpital d’Obock, d’un problème respiratoire aigu, lié à la respiration des gaz lacrymogènes.

Avant les tirs à balles réelles, ces gaz avaient été utilisés à dose massive contre les jeunes lycéens et ils ont contaminés toute la ville, d’où l’inhalation par ce bébé qui n’a pas pu être maintenu en vie. De son nom Kassim, il était le fils d’Abdallah Misixiq.

Nous adressons toutes nos condoléances à cette famille, qui est dans la peine, à cause de cette dictature qui asservit la population et qui lui tire dessus.

On signale aussi qu’une personne âgée Dini Mohamed Dini est dans un état critique.