Articles

06/01/2013 (Brève 085) Picon ouvre l’année 2013 avec ses nouvelles productions Il apporte un hommage renforcé aux jeunes qui ont soit perdu la vie sous les balles du GIGN ou à ceux qui sont toujours à l’hôpital dans un état grave et que le régime refuse d’évacuer vers la capitale. Il enfonce le clou contre les responsables et en particulier le sous-ministre des sports, qui a autorisé le feu avec l’accord (tacite ?) d’Haramous ?

Les responsables de la tuerie de jeunes lycéens à Obock djibouti
Dénoncer les crimes commis par le régime djiboutien
Le régime djiboutien : un régime d'inspiration stalinienne
Meurtres à Obock