Articles

20/03/2017 (Brève 945) ALERTE ROUGE La LDDH confirme l’arrestation violente de son Président, dans un communiqué signé par son vice-président

Communiqué de la LDDH
Alerte Rouge

Le Président de la LDDH Mr Omar Ali Ewado, vient d’être arrêté à son domicile par des éléments de la police du SDS en tenue civile (Service de documentation et de sécurité) cet après-midi vers 18 h 00 et ils l’ont embarqué à bord d’un minibus numéro de matricule 956D50. La famille de notre Président a été terrorisée par cette arrestation brutale, ses enfants se sont vus braqués par les armes de ces éléments quand ils ont tentés de s’interposer.

Pour le moment nous ne disposons d’aucune information, ni du lieu où est détenu notre Président ni la raison de cette arrestation.

C’est la deuxième fois que le Président de la LDDH est arrêté sans accusation, ce qui nous inquiète le plus, ce sont les méthodes du SDS, sachant que la torture, entre autre, est leur sport préféré. La LDDH dénonce et condamne fermement l’arrestation illégale de son président.

La LDDH lance un appel solennel à tous les défenseurs des droits de l’homme, à l’UNION AFRICAINE, à l’UNION EUROPEENNE et à tous les bailleurs et partenaires de la République de Djibouti pour faire pression sur les autorités de Djibouti pour que les violations des droits humains cessent.

Enfin la LDDH demande la libération immédiate et sans condition de M. OMAR ALI EWADO président de la LIGUE DJIBOUTIENNE DES DROITS HUMAINS.

Le Vice-Président de la LDDH
Mahdi Samireh Sougueh