08/07/03 (B205) Le coin de l’humour. (Histoires drôles envoyées par un lecteur et traduite de l’Anglais par l’équipe de l’ARDHD)

IOG, Hassan Saïd
et Djama Souleiman ‘Grandes Oreilles’ sont dans un avion. IOG regarde Hassan
Saïd et il lui dit : “Sais-tu, que je peux jeter immédiatement
un billet de 100 US$ par la fenêtre et rendre quelqu’un très
heureux ? “

Hassan Saïd hausse
les épaules et il dit “C’est bien, mais moi je peux jeter 10 billets
de 10 US$ par la fenêtre et faire plaisir à 10 personnes ?”

Djama Souleiman ‘Grandes
Oreilles’ dit : “Vous avez raison tous les deux et je pourrais faire
mieux que vous, en me vantant de pouvoir jeter 100 billets d’un US$ par la
fenêtre pour rendre 100 personnes heureuses. Le seul problème
c’est que la plus petite coupure que nous ayons contrefaite, se trouve être
de 50 US$ ….”

En entendant cela, le
pilote roule des yeux furieux. Il les regarde tous les trois, avant de dire
: “Savez-vous que je pourrais vous jeter tous les trois par la fenêtre
et rendre le monde entier heureux ?”

Fouroun

________________________________________

Le Général
Zakaria est sorti un matin et il fait du jogging le long du port. Tout à
coup, il glisse et il tombe dans l’eau.

Avant que son détachement
de protection n’ait eu le temps d’intervenir pour lui venir à l’aide,
trois jeunes garçons qui pêchaient, lui tendent la main et ils
le sortent de l’eau. Le Général est tellement reconnaissant,
qu’il leur offre ce qu’ils désirent le plus.

Le premier dit : “J’aimerais
vraiment profiter de la plage de Doraleh, mais maintenant c’est trop tard,
car IOG l’a prise pour lui”. Zakaria répond : “aucun problème,
je t’y conduis dans ma voiture blindée”

Le deuxième enfant
dit : “J’ai vraiment envie de voir un spectable fait pour moi”.
Zakaria lui répond : “aucun problème, je vais t’emmener
dans mon Mabraze ou le Groupe Happy me donne des représentations à
huis clos chaque après-midi”

Le troisème dit
: “Donne-moi un fauteuil roulant motorisé équipé
avec une TV et une stéréo”. Zakaria reste un peu perplexe,
mais il dit “Je ne comprends pas ce que tu me demandes. Tu n’es ni handicapé
ni blessé. Ne sois pas inquiet, je n’ai pas l’intention de t’emmener
à la villa Christophe.” Le gamin répond :”Aujourd’hui,
non, mais je dois penser à l’avenir. Sache que je soutiendrai toujours
les actions de mon père et je sais ce que je risque. Cependant, n’oublie
jamais que je t’ai évité la noyade aujourd’hui …”

Alors Zakaria lui demande
: “Mais qui est ton père ?”. Le gamin répond aussitôt
: “DAF”.

Fouroun