03/01/04 (B228) Sur la base des informations reçues, l’ARDHD s’engage en faveur de la libération de Goryareh – Artiste djiboutien reconnu.

 

Appel urgent
de l’ARDHD à tous les Djiboutiens.
Les informations que nous avons reçues concernant la situation
de cet artiste, sont inquiétantes. Elles sont encore parcellaires
et souvent incomplètes.

Nous demandons à
toutes celles et à tous ceux, qui le peuvent, de nous faire parvenir
tous les éléments dont elles/ils diposent, afin que nous
puissions agir en sa faveur.

______________________
Dernières informations envoyées par un lecteur.

Pour Goryareh, la situation
est préoccupante. D’après les informations que j’ai reçues,
il est actuellement enfermé dans la sinistre prison de Gabode, dans
la tristement célèbre “Cellule 12”.

Il a été emprisonné une première fois, en représaille
à son premier enregistrement audio, dans lequel il dresse, un bilan,
sans compromis, du régime de Guelleh.

Depuis sa geôle,
il aurait pu réaliser, en secret, un deuxième enregistrement.

N’en ayant pas eu connaissance
les membres de la SDS et les Agents de la propagande n’avaient pas jugé
nécessaire de le maintenir en prison. Du coup il aurait été
libéré.

À la suite de la diffusion de ses audio sur l’ARDHD, à sa demande,
les Agents de Guelleh ont été saisis d’une sorte de panique.
Ils se sont dit que l’Artiste avait reçu le soutien d’un puissant réseau
et qu’ils risquaient, très rapidement, de ne plus pouvoir controler
les informations.

C’est pourquoi, il a été
reconduit en prison pour la deuxième fois.

Autre sujet d’inquiétude,
il aurait été torturé avant son deuxième emprisonnement.

À ma connaissance, jamais un homme n’a été aussi clair
que lui.