22/07/07 (B405) AP / Six enfants tués par un tir de mortiers en marge de l’ouverture de la conférence pour la paix en Somalie (Info lectrice – article daté du 19 juillet)

L’ouverture jeudi de la conférence pour la paix dans la capitale somalienne, Mogadiscio a été marquée par une attaque au mortier qui a coûté la vie à six enfants, selon le maire de la ville.

Selon le colonel de police Abdi Chino, les habitants des quartiers nord de la capitale ont entendu au cinq explosions. Six enfants qui jouaient au foot à quelques centaines de mètres du lieu où se tenait la conférence ont été tués, selon le maire Mohammed Dhire. Trois autres seraient blessés.

“Des terroristes (islamistes) sont derrière ces attaques. Ils veulent mettre à mal le processus de paix et ils ont manqué leur cible et touché les enfants”, a accusé Mohammed Dhire.

Quelques heures plus tôt, la ville avait été le théâtre d’intenses échanges tirs d’artillerie entre soldats gouvernementaux et insurgés présumés qui ont fait au moins deux morts, un soldat et un civil, selon la police.

Dimanche, la conférence pour la réconciliation nationale destinée à aider le pays à sortir de 16 ans de conflit avait brièvement ouvert ses travaux mais avait été ajournée après le tir de huit obus de mortier près du lieu où se tenait cette réunion.

Cette fois, la conférence a pu continuer.

Selon les responsables chargés de l’organisation, les quelque 1.200 délégués devront se pencher sur les causes des seize années de guerre civile qu’a connues le pays, comme les rivalités claniques, les pillages, ainsi que sur l’adoption d’une nouvelle constitution et l’organisation d’élections générales d’ici à 2009.

Les discussions pourraient durer un mois.