20/05/08 (B448) La Tribune avec AP / Les négociations de paix somaliennes reportées

Les pourparlers de paix sur la Somalie parrainés par l’ONU ont été ajournés vendredi faute d’accord sur des discussions en face à face entre le gouvernement somalien et une coalition de l’opposition soutenant une insurrection islamiste dans le pays, ont annoncé des diplomates.

Après quatre jours d’entretiens à Djibouti, les deux camps ont accepté de rencontrer à nouveau des diplomates le 31 mai, mais ont refusé d’avoir des discussions directes.

L’Alliance pour la Re-Libération de la Somalie, une large coalition d’opposants regroupant des modérés et des islamistes radicaux, a exclu de participer à des négociations directes tant que le gouvernement somalien n’aura pas accepté de fixer un calendrier pour le retrait des troupes éthiopiennes qui combattent les insurgés au côté de l’armée somalienne.

Selon l’opposition, la réunion n’a rien donné hormis le fait qu’une nouvelle date a été fixée pour un autre rendez-vous.

L’envoyé spécial de l’ONU Ahmedou Ould-Abdallah se voulait malgré tout optimiste. “C’est un bon jour pour la Somalie”, a-t-il déclaré par téléphone depuis Djibouti. “Nous ne devons pas minimiser ce qui a été accompli.”

“La chose la plus importante sur laquelle nous nous sommes mis d’accord est de nous rencontrer à nouveau, il n’y a rien d’autre à mentionner”, a précisé de son côté Abdirahman Abdishakur Warsame, négociateur en chef de l’alliance. AP