27/04/09 (B496) Le journal de la Flibuste …. (8 articles en Français)

______________________________ 8 – AFP

Somalie: des pirates déplorent la prise manquée d’un paquebot italien

Le chef d’un groupe de pirates somaliens à l’origine de l’attaque déjouée d’un bateau de croisière italien et de ses 991 vacanciers a regretté lundi l’opportunité manquée de marquer une nouvelle page de l’histoire de la piraterie somalienne.

Le Melody et ses quelque 1.500 passagers (dont 536 membres d’équipage) ont été attaqués samedi mais des gardes armés israéliens à bord ont pu déjouer l’attaque, notamment en ouvrant le feu sur les pirates.

“Malheureusement, pour des raisons techniques, nous n’avons pu saisir le bateau”, a déploré le chef du groupe des pirates, Mohamed Muse, dans un entretien téléphonique avec l’AFP depuis son repaire de Eyl, un village côtier à 800 km au nord de Mogadiscio.

“Nous savions que la capture d’un si gros bateau aurait représenté une nouvelle étape de la piraterie au large des côtes somaliennes mais malheureusement, ils ont utilisé des bonnes tactiques et nous n’avons pu monter à bord”, a-t-il ajouté.

“Ce n’était pas la première fois que nous attaquions ce genre de bateaux et nous étions très près de le capturer. Nous l’avons vraiment arrosé de balles”, a-t-il dit.

Le Melody n’a subi que des dégâts légers: trous dans la coque, vitres brisées et un canot de sauvetage touché.

“Le bateau était très imposant et il n’y avait qu’une dizaine de pirates impliqués dans l’attaque. Nous avons finalement abandonné après 30 minutes”, a-t-il précisé.

Au total, 16 navires et plus de 250 marins sont actuellement aux mains des pirates somaliens en attendant l’issue de négociations pour le versement de rançons.

Les pirates somaliens, qui naviguent sur les routes commerciales de l’océan Indien et du golfe d’Aden, ont pris en otage une cinquantaine de bateaux en 2008. La communauté internationale a réagi en dépêchant une vingtaine de bâtiments de guerre pour patrouiller la zone.

___________________________ 7 – RTL info (Belgique)

Somalie: de 15 à 20 ans de prison pour neuf pirates

Un tribunal de la région semi-autonome du Somaliland (nord-ouest de la Somalie) a condamné samedi neuf pirates somaliens à des peines allant de 15 à 20 ans de prison.

Un tribunal de la région semi-autonome du Somaliland (nord-ouest de la Somalie) a condamné samedi neuf pirates somaliens à des peines allant de 15 à 20 ans de prison.

“Les neuf pirates ont été jugés coupables de piraterie. Sept d’entre eux ont été condamnés à 15 ans de prison et les deux autres à 20 ans. Les pirates ont reconnu leur culpabilité, avouant avoir traqué des navires”, a rapporté au téléphone un policier, Mohamed Hashi, qui a assisté à l’audience dans le tribunal de Berbera, le principal port du Somaliland.

Les accusés avaient été appréhendés dans un premier temps le 18 avril par un bâtiment de guerre de la marine néerlandaise patrouillant dans le golfe d’Aden dans le cadre de la mission antipiraterie de l’Otan.

Seize pêcheurs yéménites retenus captifs par les pirates avaient été libérés lors de cette opération déclenchée par un appel de détresse d’un navire marchand grec, le Handytankers Magic.

___________________________ 6 – Nouvel Obs

Un cargo allemand capturé dans le Golfe d’Aden

Un cargo céréalier allemand et ses 17 membres d’équipage ont été capturés dans la nuit du vendredi 24 avril au samedi 25 avril dans la partie est du golfe d’Aden par des pirates, a-t-on appris de sources concordantes.

Le responsable de la branche kényane d’un programme d’assistance aux marins, Andrew Mwangura a précisé que les 17 membres d’équipage ne semblaient pas être blessés. Il a aussi indiqué dans un premier temps, ignorer si le cargo était la propriété d’un armateur allemand ou battait pavillon allemand.

C’est le lieutenant Nathan Christensen, porte-parole de la Ve Flotte américaine, qui a spécifié l’appartenance du bateau. Le cargo de 31.000 tonnes “Patriot”, battant pavillon maltais est la propriété d’une compagnie allemande. Le navire a été capturé à 150 milles nautiques au sud-est du port yéménite d’Al-Mukalla. La nationalité des membres d’équipage n’est pas connue à ce jour.

Des attaques multipliées par dix

Andrew Mwangura a rapporté dans un second temps qu’un chimiquier philippin, le Stolt Strength libéré le 21 avril après avoir été retenu pendant cinq mois par des pirates somaliens, avait repris sa route après avoir été ravitaillé en carburant. Le navire était à la dérive au large de la Somalie, faute de carburant. Il a repris sa route sous escorte militaire et devrait gagner Djibouti ou le port kényan de Mombasa (sud-est).

En 2008 une cinquante de bateaux navigant sur les routes commerciales de l’océan Indien et du golfe d’Aden ont été pris en otage. La communauté internationale a réagi en dépêchant une vingtaine de bâtiments de guerre pour patrouiller la zone. Leur attention est portée sur les couloirs commerciaux les plus empruntés. Cependant les pirates ont réussi à déjouer leur surveillance en élargissant leur rayon d’action et en mettant à profit des conditions météorologiques favorables.

Selon le Bureau maritime international (BMI), les attaques de pirates au large de la Somalie ont décuplé au cours du premier trimestre 2009 par rapport à la même période de 2008, passant de 6 à 61.

____________________________ 5 – Le Quotidien du Peuple (Chine)

Un tanker secouru par une frégate de la marine chinoise

Une frégate de la marine chinoise patrouillant sur les eaux au large de la côte africaine a escorté, dimanche 26 avril, un navire avec ses 23 marins philippins en difficulté jusque dans une situation de sécurité, après que celui-ci avait été relâché par des pirates, a dit le ministère chinois de la Défense nationale.

La frégate Huangshan de la marine de l’APL (Armée populaire de Libération) de Chine est arrivé au large de la côte à Hobyo, Somalie, pour secourir le tanker chimique MT Stolt Strength, sur demande du gouvernement philippin.

Le ministère de la Défense nationale a dit que les membres d’équipage chinos avaient apporté des aliments et des médicaments au navire et ses marins philippins.

Le vaisseau et ses 23 marins phillipins ont été libérés par des pirates le 20 avril. Ces derniers avaient été faits prisonniers depuis novembre dernier.

Le tanker s’est mis en route de retour, mais il a eu un problème de manque de combustible au large de la côte orientale de Somalie. Ce qui a suscité des peurs de son personnel, craignant d’être de nouveau saisi par des pirates.

____________________________ 4 – Ouest-France

Pétrolier du Yemen capturé par des pirates: deux morts au large

Un pétrolier yéménite a été capturé par des pirates somaliens au large du Yémen.

Deux des pirates ont été tués lors d’un accrochage avec les garde-côtes yéménites.

Le pétrolier appartenant à la raffinerie d’Aden était de retour à vide après avoir livré sa cargaison dans la ville de Mohra (est), lorqu’il a été attaqué et capturé par des pirates.

Selon le Bureau maritime international (BMI), les attaques de pirates au large de la Somalie ont décuplé au cours du premier trimestre 2009 par rapport à la même période de 2008, passant de 6 à 61.

Les pirates somaliens, qui naviguent sur les routes commerciales de l’océan Indien et du golfe d’Aden, ont pris en otage une cinquantaine de bateaux en 2008. La communauté internationale a réagi en dépêchant une vingtaine de bâtiments de guerre pour patrouiller la zone.

____________________________ 3 – AFP

Piraterie: un pétrolier yéménite capturé, trois libérés par les garde-côtes

Des accrochages ont opposé dimanche des garde-côtes yéménites à des pirates somaliens qui avaient pris le contrôle d’un pétrolier vide, alors que les forces gouvernementales ont libéré trois autres navires commerciaux, ont indiqué des responsables yéménites.

“Les forces de la marine ont eu des accrochages avec des pirates et ont réussi à libérer trois navires commerciaux” mais ont dû être “soutenues par des hélicoptères contre les pirates du quatrième bateau”, a déclaré un responsable à l’AFP.

Deux pirates ont été tués et un autre blessé par les forces de sécurité qui ont arrêté quatre autres assaillants, a ajouté le responsable.

Selon un autre responsable interrogé par l’AFP, le bateau capturé au large du Yémen est “un pétrolier appartenant aux raffineries d’Aden”. Le pétrolier était de retour à vide après avoir livré sa cargaison dans la ville de Mohra (est), lorsqu’il a été attaqué, a-t-il ajouté.

Le tonnage du pétrolier, le nombre et la nationalité de ses membres d’équipage n’ont pas été précisés.

Plus tôt, le ministère de la Défense avait indiqué sur son site internet 26Sep.net que “deux des pirates ont été tués et trois ont été blessés” dans l’attaque, ajoutant que deux garde-côtes avaient également été blessés.

L’ONG Ecoterra International, basée au Kenya, qui suit de près les affaires de piraterie au large de la Somalie, a de son côté annoncé dimanche la libération par un groupe de pirates somaliens d’un petit cargo ravitailleur yéménite, le Sea Princess, capturé le 3 janvier.

Au total, 16 navires et 273 marins sont actuellement aux mains des pirates somaliens en attendant l’issue de négociations pour le versement de rançons.

Selon le Bureau maritime international (BMI), les attaques de pirates au large de la Somalie ont décuplé au cours du premier trimestre 2009 par rapport à la même période de 2008, passant de 6 à 61.

Les pirates somaliens, qui naviguent sur les routes commerciales de l’océan Indien et du golfe d’Aden, ont pris en otage une cinquantaine de bateaux en 2008. La communauté internationale a réagi en dépêchant une vingtaine de bâtiments de guerre pour patrouiller la zone.

____________________________ 2 – EuroNews

Le Melody, un bateau de croisière italien a été attaqué hier soir mais il est parvenu à s‘échapper en ouvrant le feu et en utilisant des lances à eau.

L‘équipage armé a évité que les agresseurs ne montent à bord et il les a ainsi repoussé après 20 minutes d‘échanges de tirs nourris.

L’abordage avorté a eu lieu en pleine mer entre les Seychelles et la Somalie alors que le Mélody rentrait en Italie après la saison touristique d’hiver. C‘était la première fois que les pirates s’en prenaient à un transatlantique avec 1500 personnes à bord.

Ce matin, les pirates somaliens ont détourné un pétrolier yéménite et relâché en revanche un petit cargo ravitailleur.

Depuis un an, leurs attaques au large de la Somalie ont été multipliées par dix selon le bureau maritime international alors que 20 bâtiments de guerre venus de différents pays patrouillent

____________________________ 1 – Le Figaro avec AFP

Somalie: un pétrolier yéménite capturé

Des accrochages ont opposé ce dimanche des garde-côtes yéménites à des pirates somaliens qui avaient pris le contrôle d’un pétrolier vide, alors que les forces gouvernementales ont libéré trois autres navires commerciaux, ont indiqué des responsables yéménites.

“Les forces de la marine ont eu des accrochages avec des pirates et ont réussi à libérer trois navires commerciaux” mais ont dû être “soutenues par des hélicoptères contre les pirates du quatrième bateau”, a déclaré un responsable à l’AFP.

Deux pirates ont été tués et un autre blessé par les forces de sécurité qui ont arrêté quatre autres assaillants, a ajouté le responsable.

Selon un autre responsable interrogé par l’AFP, le bateau capturé au large du Yémen est “un pétrolier appartenant aux raffineries d’Aden”. Le pétrolier était de retour à vide après avoir livré sa cargaison dans la ville de Mohra (est), lorsqu’il a été attaqué, a-t-il ajouté.

Le tonnage du pétrolier, le nombre et la nationalité de ses membres d’équipage n’ont pas été précisés.