30/10/09 (B522) Somalie: les autorités du Somaliland appellent à “combattre” les shebab (AFP)

Les autorités du Somaliland ont appelé jeudi à “combattre” les insurgés islamistes shebab, à l’occasion de la commémoration du premier anniversaire de sanglants attentats islamistes perpétrés dans cette région semi-autonome du nord de la Somalie.

Au cours d’une cérémonie officielle, le président du Somaliland Dahir Riyale a rendu hommage aux 24 victimes de trois attentats suicide qui avaient frappé simultanément la capitale Hargeisa le 29 octobre 2008.

“Ces attaques visaient à saper l’existence de notre Etat. Nous devons nous unir pour combattre les responsables de telles violences, dont certains sont toujours dans notre région avec des complots en tête préparés par des éléments terroristes étrangers”, a accusé M. Riyale.

“Nous devons lutter contre ces éléments qui veulent de notre région un nouveau Mogadiscio, nous devons les combattre physiquement”, a-t-il dit.

Les shebab contrôlent toute la partie sud de la Somalie, ainsi que la majorité des quartiers de Mogadiscio, où ils assiègent le gouvernement de transition somalien (TFG). Le centre de la Somalie, les région autonomes du Puntland et du Somaliland échappent à leur contrôle.

Leur leader présumé, “l’émir” Ahmed Abdi “Godane”, connu également sous le nom de cheikh Mukhtar Abu Zubaïr, est originaire du Somaliland.

Epargné par les violences qui ravagent le reste de la Somalie, le Somaliland connaît cependant actuellement de vives tensions politiques, après le report sine die de l’élection présidentielle prévue le 27 septembre, déjà repoussée à deux reprises.

Le président Riyale, élu à la tête du Somaliland en mai 2002, est candidat à sa réélection.