09/10/2011 (B625) La campagne que nous avions initiée le 1er mars 2002, avec la complicité de Roger Picon, pour appeler au Boycott de Guelleh et de son régime par la communauté internationale, semble commencer à porter ses fruits. (ARDHD)

Nous n’en tirerons aucune gloire, mais cela ne nous empêchera pas d’éprouver un grand plaisir, parce que cela confirme à la fois la justesse de nos analyses et aussi l’impact de notre persévérance, depuis bientôt treize années pour soutenir le peuple Djiboutien qui subit la dictature.

Tout laisse à penser que la campagne que nous avions initiée dès mars 2002 pour appeler la communauté internationale à boycotter IOG et son régime pourri, porte enfin ses fruits. (Cf notre article de l’époque)

En effet, toutes les informations que nous recevons de différentes sources, concernant le Boycott de Guelleh à New York par de nombreux chefs d’Etat ou bien l’accueil “réduit à sa plus simple expression” du nouvel ambassadeur de Djibouti à Moscou, etc…, confirment que le rejet international de son régime. Désormais, c’est un fait acquis et il se propage à la plus grande vitesse dans le monde très fermé et conservateur de la diplomatie.

Tout retour en arrière semble désormais pratiquement impossible.

Diplomatie fermée = fermeture des robinets à subvention !

Rétrospective : quelques images parmi toutes celles qui avaient été réalisées à l’époque pour illustrer la pétition et la campagne “Je boycotte Guelleh !” C’est de l’actualité aujourd’hui !