23/08/2019 (Brève 1434) LOI : deux informations sélectionnées : grogne au sein de l’Armée et chasse ouverte aux Cyber-activistes.

Parmi toutes les informations intéressantes dans le dernier numéro payant (N°1503) de LOI, nous avons sélectionné deux points :

++ Grogne au sein de l’Armée.
La grogne est surtout sensible au sein des 1.900 hommes des FAD en Somalie. Plusieurs griefs agiteraient les soldats et certains officiers.
(
D’abord il faut savoir que tous les récalcitrants des régiments djiboutiens ont été affectés dans ce contingent, parce que la hiérarchie a imaginé cela comme un bon moyen de les éloigner).

+ Deux officiers ont été sanctionnés
– le commandant Omar Mohamed Ali rétrogradé au grade de capitaine et le Colonel Hassan Mohamed dit Pilote mis à la retraite d’office.

+ La succession “héréditaire” du Grand Zak, Chef d’Etat-Major
Il semble que le Grand Chef des Armées ait prévu de placer son fils dans son fauteuil. Il l’a déjà nommé Lieutenant-Colonel. A quand sa promotion de Général ??

+ Manifeste des officiers libres.
Selon un communiqué signé des Officiers libres, ils affirmeraient qu’ils sont au service du Peuple pour le défendre et qu’ils ne sont pas solidaires de la gabegie ni de l’incompétence. Mais en paralléle de ce groupe d’officiers qui semble minoritaire, on parle d’un groupe beaucoup plus nombreux qui s’organiserait en secret depuis deux ans. (A suivre …)

——————
++ Chasse ouverte aux Cyber-activistes
Plusieurs faits confirment l’accélération de la chasse.

+ tentative d’assassinat du père d’un cyber-activiste Fahmi Mohamed Omar.
+ agression du Président du Mouvement des Patriotes après une tentative d’infiltration ordonnée par le directeur de la Police,
+ L’épouse d’Huno Djibouti (qui est en exil, de son vrai nom Samatar Ahmed Osman)
aurait été arrêtée par le SDS et relâchée le lendemain seulement…