27/07/05 (B308) Radio-Trottoir : le Peuple djiboutien commencerait-il à trouver que les dépenses protocolaires ajoutées aux perceptions individuelles de la famille aussi royale qu’usurpatrice, commencent à dépasser les bornes admissibles ? (Lecteur)

Eh oui l’équipe de IOG frappe de plus en plus fort … le Trésor Public !



Il y a quelques semaines les mauvaises langues parlaient d’un montant 115 millions de francs djibouti que la société allemande Siemens aurait versé à notre Gouverneur de la Banque nationale et au Ministre des Télécoms.


 


On le sait maintenant : ce versement aurait pu transiter par une société proche de Siemens TELEPCO dirigé par un certain M Elie GEDEON encore présent à Djibouti jusqu’il y a une dizaine de jours.


 


Mais les rumeurs ont fait un ravage. Face à la réalité et aux menaces sur son image internationale de transparence, l’annulation du contrat, pourtant signé après un appel d’offre, sur le projet d’extension du GSM a été décidé. Cette affaire était convoitée par ALCATEL et par SIEMENS..


 


Le contrat a été annulé sur demande écrite du Ministère des Télécoms qui a imposé de recommencer la procédure d’appel d’offre afin de désigner le nouveau gagnant que « nous ne connaîtrons qu’après dépouillement  ».


 


M Khaled NAGUIB, l’ancien “faux-comptable” de Djibouti Telecom et M Mahamoud ISSA, chef de Division de l’Internet, qui s’apprêtent à interdire l’accès au Site ARDHD, auraient reçu leur part du gateau afin de trouver une raison officielle, propre à justifier l’annulation


 


Les mauvaises langues racontent aussi que notre Gouverneur multiplie les vraies fausses sociétés pour le déploiement à Djibouti des faux-systèmes de sécurité en passant des contrats de “gré à gré”, sans concurrence à des prix supérieurs à 5 ou 6 fois les montants réels. En plus il interfère lourdement dans les hôpitaux en installant à l’hôpital Peltier un système de scanner qui n’est plus opérationnel et qui coûtait moins de 50 millions. Pourtant on pense sérieusement que le Gouverneur aurait remis plus de 950 millions FD à Paulette le jour de l’inauguration.


 


Les rumeurs parlent d’un “ras le bol” unanime des Djiboutiens et ils seraient prêts à se débarrasser de la famille royale.