21/04/08 (B444) APA – Djibouti // Somalie : Vers une reprise du dialogue en Somalie entre le gouvernement de transition et l’opposition (Info lecteur)

APA-Djibouti (Djibouti) Les pourparlers inter somaliens auront lieu à Djibouti au mois de mai prochain, sous l’égide des Nations Unies qui s’activent à faire asseoir autour de la même table les parties somaliennes en conflit, a appris APA dimanche à Djibouti.

C’est dans le cadre de cette initiative que les représentants des différentes parties ont été conviés au cours du mois d’avril à se rendre dans la capitale Djiboutienne où ils se sont entretenus avec les autorités du pays.

Le président de la République M Ismaïl Omar Guelleh a reçu tour à tour, le Premier ministre Somalien Nur Hussein Hassan et une délégation de l’Alliance pour la Re-libération de la Somalie, conduite par Sheikh Sharif Sheikh Ahmed, respectivement le 8 et le 14 avril derniers.

Djibouti qui a toujours préconisé une solution inclusive pour résoudre la crise somalienne, soutient l’initiative onusienne et déploie ses bons offices pour la réussite de cette rencontre inter-somalienne.

«Nous avons réalisé de larges compromis notamment en ce qui concerne notre position relative au retrait de l’Armée Ethiopienne de la Somalie”, a déclaré à la presse le numéro 2 de l’Alliance pour la Re libération de la Somalie, Sharif Hassan Cheikh Aden

“Notre position a évolué. Au début, nous étions intransigeants sur ce point. Nous refusions tout dialogue tant que l’armée éthiopienne demeurait présente en Somalie”, a-t-il expliqué.

” Aujourd’hui, a-t-il poursuivi, “nous acceptons de nous asseoir autour d’une table pour discuter d’un calendrier de retrait des soldats éthiopiens de notre pays. . Nous avons réalisé là, une concession de taille.»

Du côté du gouvernement somaliens, les dernières déclarations se révèlent encourageantes. Dans un communiqué publié récemment, le représentant spécial du Secrétaire général en Somalie, M. Ahmedou Ould-Abdallah se dit encouragé par les récents développements politiques en Somalie.

Ces progrès, précise le communiqué, incluent notamment la déclaration faite par le président Abdullahi Yusuf Ahmed devant le Conseil de sécurité, par laquelle il a affirmé son engagement à parvenir à la paix et à la réconciliation dans son pays par le biais du dialogue avec l’opposition.

Cette déclaration du président somalien est significative parce qu’elle intervient après des interventions similaires des dirigeants de l’Alliance pour la Re-libération de la Somalie.

M. Ould-Abdallah a appelé toutes les parties somaliennes à mettre les intérêts de leur pays et de leur peuple au-dessus de considérations à court terme.

En Somalie, la situation se détériore de plus en plus avec l’intensification des combats. A Mogadiscio, les affrontements entre les soldats gouvernementaux appuyés par les soldats éthiopiens et les insurgés ont causé la mort d’une cinquantaine de personnes.