22/02/09 (B487) Journal de la Flibuste. (3 articles en Français)

__________________________________ 3 – AFP

Des pirates se sont emparés d’un cargo grec au large de la Somalie

Des pirates se sont emparés d’un cargo grec dans le golfe d’Aden, au large de la Somalie, a annoncé dimanche le ministère britannique de la Défense (MoD), confirmant des informations de la BBC.

Le cargo grec MV Saldanha se trouvait en mer à quelque 100 kilomètres d’un bâtiment de la marine britannique, le HMS Northumberland, quand il a été attaqué par des pirates.

“Jonathan Fisher, reporter de la BBC à bord du bâtiment britannique sur zone, rapporte que le capitaine du MV Saldanha a averti par radio les forces britanniques que les pirates s’étaient emparés de son navire”, a annoncé la BBC dans un article sur son site internet.

Contacté par l’AFP, le ministère de la Défense britannique a confirmé ces informations sans pouvoir apporter plus de détails.

Les pirates ont demandé au capitaine d’avertir le HMS Northumberland qu’il ne devait pas s’approcher, a ajouté la BBC.

Le ministère grec de la Marine marchande a également confirmé à l’AFP la saisie du cargo grec par les pirates.

Le cargo, qui battait pavillon maltais, transportait du charbon à destination de la Slovénie, avec 22 membres d’équipage étrangers, selon une porte-parole du ministère.

Le HMS Northumberland fait partie d’un groupe de bâtiments de guerre mobilisés par l’Union européenne pour patrouiller les eaux de cette région où les incidents de piraterie se sont multipliés.


__________________________________ 2 – Portail des sous-marins

Le Yémen soutient la France pour combattre les pirates

Les bâtiments de la marine nationale qui font partie de l’opération Atalante de lutte contre la piraterie recevront un soutien logistique dans les ports du Yémen.

Le ministre des affaires étrangères, Bernard Kouchner, qui a effectué samedi une visite d’une journée à Sana’a, a déclaré que l’accord avait été conclu au cours de sa rencontre avec le président yéménite , Ali Abdullah Saleh.

“La France et le Yémen vont mener des efforts communs pour combattre la piraterie. Il est inacceptable de laisser des pirates attaques des navires de commerce et de croisière,” a ajouté le ministre.

La piraterie au large de la Somalie et dans le golfe d’Aden s’est renforcée au cours des derniers mois — un développement dont est en partie responsable l’absence de gouvernement central puissant en Somalie, qui a plongé le pays dans le chaos.

Le golfe d’Aden, qui s’étend entre le Yémen et la Somalie, a connu plus de 130 attaque de navires pour la seule année 2008. 42 navires ont été détournés et les pirates auraient obtenu des rançons estimées à 120 millions $ au total pour la libération des otages.

Dans le même temps, un diplomate français a indiqué que le Yémen et la France prévoyaient de mettre en place un port artificiel au large de l’île de Périm (Yémen) pour aider à combattre les pirates somaliens.

La France, le Yémen et Djibouti préparent une lettre d’intention sur un “accord de principe” pour créer le port à Perim, qui se situe dans un endroit stratégique, à l’entrée de la mer Rouge entre le Yémen et Djibouti, a ajouté le diplomate.

De plus, la source diplomatique français a indiqué que le Yémen autoriserait les bâtiments de guerre étrangers à poursuivre les navires suspects dans ses eaux territoriales, ce qu’il est incapable de faire lui-même, a rapporté DPA.

Bernard Kouchner est attendu dimanche à Djibouti pour rencontrer Ismail Omar Guelleh et Sheikh Sharif Sheikh Ahmed, respectivement présidents de Djibouti et de la Somalie.

__________________________________ 1 – RFI

Coopération franco-yéménite contre la piraterie

Le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner effectuait ce samedi une visite d’une journée au Yémen. Dans la soirée, il s’est rendu à Djibouti pour des entretiens avec les présidents de Djibouti et de Somalie. La France et le Yémen ont affirmé leur volonté de renforcer leur coopération dans la lutte contre la piraterie en mer, qui pourrait se traduire par la création d’un port artificiel dans les îlots yéménites de Perim.

Avec notre envoyé spécial, Toufik Benaichouche

La France et le Yémen sont d’accord pour intensifier la lutte contre la piraterie maritime. C’est un fléau contre le développement des pays de la mer Rouge, ont affirmé le ministre des Affaires étrangères français, Bernard Kouchner, et le président yéménite Ali Abdallah Saleh. Mais, pour lutter efficacement, il faut former quelque 10 000 Somaliens qui soient capables d’empêcher les pirates d’opérer à partir de la Somalie.

Il faut aussi réformer les institutions et la justice somaliennes, ce qui ne sera pas facile dans un pays dirigé par des seigneurs de la guerre.

Le Yémen plaide également pour la création d’un centre de contrôle opérationnel basé sur son territoire, ce que conçoit très bien le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner: « Ici à Sanaa, nous avons envisagé l’accueil des bateaux, parce que certains viennent de très loin. Il leur faut des ports. Vous savez que le port de coordination de la bataille contre la piraterie se trouve à Northwood, en Angleterre, avec un amiral anglais. C’est très loin, mais tout va se coordonner de la meilleure façon ».

La France, le Yémen mais aussi Djibouti, où Bernard Kouchner a également fait une escale, envisagent de créer un port artificiel dans lequel les navires chargés de lutter contre les pirates pourraient mouiller à l’avenir. Ce port pourrait voir le jour dans les îlots de Perim, autrement dit, dans les eaux yéménites du détroit de Bab el-Mandeb.

Bernard Kouchner
« On ne doit pas accepter que les bateaux de commerce ou les bateaux de tourisme soient attaqués, ni dans les eaux internationales, ni dans les eaux nationales ! »