07/02/10 (B537) Le Monde / Ethiopie / Ethiopie: une loi retire aux journalistes le droit à la protection des sources

Une loi éthiopienne de 2009 sur la lutte contre le terrorisme retire dans certains cas aux journalistes le droit de protéger leurs sources, a indiqué le secrétaire d’Etat Ethiopien à la communication, Shimeles Kemal.

Dans un communiqué diffusé samedi par l’Agence éthiopienne d’information (Ena, officielle), M. Shimeles a affirmé que “selon la nouvelle loi les journalistes doivent dévoiler leur source d’information quand ils font des reportages sur le terrorisme”.

Le ministre a mis en avant “la gravité et l’ampleur des désastres causés par le terrorisme”, reprochant au médias de ne pas assez “tenir compte des victimes du terrorisme”.

Le parlement éthiopien a adopté le 7 juillet 2009 un nouvel arsenal juridique contre le terrorisme. Elle autorise notamment des arrestations et des fouilles par les forces de sécurité sans le mandat d’un juge.

Ce texte avait, dès son adoption, été jugé liberticide par des membres de l’opposition et des groupes de défense des droits de l’Homme.

L’organisation Human Rights Watch (HRW) s’était alarmée de ce texte, en estimant qu’il “viole les droits de l’Homme” et peut permettre de “punir discours politiques et manifestations pacifiques comme des actes terroristes et encourager des procès injustes”.