31/12/2023 (Brève 2329) La LDDH lance une alerte pour dénoncer les heurts alimentés par la Police

Djibouti, le 31 Décembre 2023
Communiqué de Presse

ALERTE ! ALERTE ! ALERTE !

Selon les informations sûres que nous recueillons de Warabaleh, l’un des quartiers de Balbala, des heurts alimentés par la Police perdurent depuis 3 jours causant des victimes innocentes.

__ Mai 2021, Juillet et Août 2022 Décembre 2023 constituent les dates noires pour les familles afares vivant à Warabaleh : des morts parfois calcinés, des blessés par balles réelles, des maisons brûlées et des arrestations arbitraires et abusives…

__ Malgré les tentatives du Régime Djiboutien, tout un chacun sait pertinemment que ces heurts n’ont rien de communautaire car ce sont les forces gouvernementales (( Police, GR, GC etc..) qui convoient les Jeunes des autres quartiers jusqu’à Warabaleh pour déclencher un semblant d’heurts pour ensuite réprimer les Civils Afars .

La preuve en est que des familles Issas sauvent leurs voisins Afars des griffes de la police.

D’après les premiers témoins directs, la Police, la Garde Républicaine et les gardes côtes sont les seuls acteurs de la répression contre les Civils Afars.

Loin des rumeurs, la LDDH est en action sur le terrain pour récolter les informations fiables car l’on nous signale des morts et des blessés par balles réelles.

La LDDH dénonce et condamne énergiquement les comportements pyromanes du Pouvoir djiboutien qui sera seul responsable des conséquences tragiques qui en découleront.

Le Président de la LDDH
Omar Ali Ewado