Articles

30/11/02 (B174 ) Alhoumekani et Iftin entendus pendant plus de 10 heures, en qualité de témoins importants, par la juge française Sophie Clément, en charge de l’enquête sur l’affaire Borrel.

Alhoumekani et Iftin ont été entendus vendredi dernier 28 novembre
par la juge française Sophie Clément qui instruit désormais
ce qui est qualifié ‘d’enquête sur l’assassinat ju Juge Borrel”.

Rentrés vers 10 heures dans le bureau du juge, qui reprend le dossier
de son collègue ‘Jean-Baptiste Parlos’, après le déssaisissement
des juges Le Loire et Moracchini’, ils sont ressortis du Palais de Justice
de Paris vers vingt heures.

Alhoumekani aurait confirmé, en particulier, son témoignage
et les faits dont il dit avoir été témoin : “la
réunion au Palais Présidentiel à laquelle auraient pu
participer IOG, Hassan SaÏd, Awalleh Guelleh, Adouani, Romani”,
etc… Ces personnages auraient évoqué la disparition tragique
du jugue fouineur.

Iftin aurait contredit son premier témoignage effectué à Djibouti, en faveur de Guelleh et il aurait
expliqué les méthodes qui ont été utilisées
contre lui pour le forcer à écrire et à signer une fausse
déclaration. Un avocat français est-il intervenu dans cette entreprise visant à le menacer … On dit même qu’il aurait apporté aussi de nouveaux éléments
sur lesquels, nous n’avons pas pu avoir encore d’information, mais qui pourraient concerner d’autres affaires : on pourrait imaginer qu’il se soit exprimé sur des trafics ou sur des attentats, mais nous n’avons pas d’éléments précis.

Rappelons que le témoignage d’Alhoumekani a été contredit par Me Aref qui aurait déposé
plainte (selon l’AFP) au nom de son Client Awalleh Guelleh. Mais il se murmure, dans les milieux
proches, que le témoignage d’Alhoumekani pourrait recevoir un soutien
de poids et imprévu.

Mais nous n’avons rien pu apprendre de plus sur ce que l’on pourrait appeler ‘le troisième témoin’, si l’information est confirmée.

Il semble qu’un certain nombre de juges aient pu se retrouver le soir même dans les bureaux de Canal + et qu’il auraient visionné en avant-première, la cassette de l’émission de lundi.”

30/11/02 (B174) Un lecteur réagit à la dernière chronique de Radio-Trottoir et il nous apporte des précisions.

A mon avis, le gars qui
s’exprime dans la dernière chronique de Radio-Trotoir a pu se tromper
de personne ou bien il a mal interprété les relations familiales.
Je me permets de vous apporter les précisions suivantes.

La femme du Ministre des
Finances se trouve à Djibouti : c’est bien sa soeur qui se trouve à
Montréal. Elle a cinq filles

Omar Boulhan est connu
au Canada. Il habite Ottawa.

Omar Assoweh habite en
face à Ottawa. C’est un ancien cadre. Ex-Directeur du CFPA. Aujourd’hui,
il est en retraite et malade : il s’est fait opérer de la hanche. A
mon avis, il n’a plus rien à voir avec la politique d’IOG. D’origine
issa et membre du PND d’Aden Robleh Awaleh.

De mon côté,
je préviens le Ministre de l’Immigration M. Denis Codderre, en ce qui
concerne les faux refugiés Djiboutiens.

De plus, sur la base des
informations dont je dispose, je ne pense pas que la femme du Ministre ne
se soit jmaais marié avec un français.

La SDS traque sans relache,
des opposants et en particulier vos informateurs au Canada.

________________________
Note de l’ARDHD

Merci Cher lecteur pour
ces précisions qui sont importantes et pour avoir corrigé des
informations erronnées (semble-t-il) qui nous avait été
transmises. Nous en prenons acte et nous taperons sur les doigts du chroniqueur
de Radio-Trottoir, qui devra d’abord passer devant la Villa Christophe avant
d’être enfermé à Gabode pour sa peine … pendant dix
minutes !

29/11/02 LE DROIT AU CHAPITRE par AÏNACHÉ – Coïncidence troublante.

COÏNCIDENCE
TROUBLANTE


par Aïnaché

L’Emission d’Investigation
de CANAL + de lundi 2 décembre prochain suscite, avant même sa
diffusion, énormément de commentaires. Cette enquête sur
la mort du juge Borel promet de mettre sévèrement en cause le
pouvoir djiboutien. Il semblerait également que des éléments
apportés sont édifiants.


Aucune autre émission n’avait jamais provoqué, chez les Djiboutiens,
autant d’intérêt avant sa programmation.

Bien que cette émission
soit programmée par une chaîne cryptée, il est clair,
que les Djiboutiens et tous ceux qui s’intéressent à notre pays
l’attendent avec impatience.

L’évocation d’une
émission sur Djibouti, a éveillé en moi, quelques coïncidences
troublantes.

L’annonce de cette enquête
m’a incité à revoir le fameux reportage acide qui avait levé
le couvercle sur la pratique très particulière de gouvernance
par les tenants du pouvoir à Djibouti.

Le pouvoir du moment ne
s’était d’ailleurs pas remis de ce reportage et les Djiboutiens se
sont sentis blessés dans leur amour propre.

Ce reportage réalisé
par le feu Michel HONORIN s’intitulait :

” LA REPUBLIQUE EN
UNIFORME ” il avait été diffusé par TF1 le 2 septembre
1982, dans le cadre d’une grande émission d’information qui s’appelait
: -”LES MERCREDIS DE L’INFORMATION.”

Coïncidence de date,
cette émission de CANAL+ est programmée nous dit-on, le lundi
2 décembre prochain, c’est à dire vingt ans et trois mois après
celle de Michel HONORIN qui avait mis sur la place publique les vices cachés
de la politique Djiboutienne.

Ce reportage nous avait
fait visiter, pour la première fois, la sinistre prison de Gabode,
l’inavouable villa Christophe, avec une reconstitution par les victimes des
pratiques de la torture, ainsi que l’explication laborieuse de geôliers
gênés.

Il nous avait révélé
l’Etat policier que nous vivions en silence, et l’immense terrain de jeu qu’est
notre pays pour l’Armée française. Etc..ect…

Il nous avait permis d’entendre,
entre autre, que notre Président de l’époque Monsieur HASSAN
GOULED APTIDON affirmait avec une phraséologie qui lui est propre ”
qu’il n’est pas fait pour être Président mais qu’il se sentirait
mieux Entrepreneur ou Jardinier “. Tout un programme.

LA
VERITE

En vingt ans les esprits
ont évolué et le sens de la critique aussi, mais la méthode
répressive de notre gouvernement perdure encore à Djibouti.

Pour comprendre la pratique
actuelle et le mal qui nous ronge, il me semble nécessaire de voir
ou de revoir ce reportage du feu Michel HONORIN.

Personnellement, j’ignore
ce que va, nous révéler cette émission tant attendue.
Je souhaite tout simplement qu’elle ne nous fasse pas honte comme la dernière
et qu’elle permette de contribuer à la vérité.

Coïncidence encore,
cette émission sera normalement diffusée la nuit du 27 de ce
mois du ramadan : La nuit dite du destin. Sourate 97 ” AL-QADR ”
(LA DESTINEE) : . C’est pour nous Musulman, la nuit glorieuse où le
Coran fut révélé pour la première fois.

Sans attendre, bien sûr,
une révélation divine ou planétaire nous nous contenterions
qu’elle nous permette une fois pour toute, de connaître
LA VERITE.

AÏNACHÉ

29/11/02 (B174 ) Comme promis la copie de la Cassette de Canal + est arrivée ce soir dans nos bureaux. Dès lundi 2/12 à minuit nous mettrons en ligne des extraits des passages les plus significatifs….. La nuit du destin !

Canal + nous a fait parvenir
une copie de l’émission qui sera diffusée lundi soir à
partir de 22 h 40. Pour ceux qui ne reçoivent pas Canal + ou qui pourraient
être victimes d’une panne d’électricité ou d’un brouillage
inopportun, nous mettrons en ligne dès minuit un bulletin spécial
qui reprendra les principaux moments de l’émission.

Bien entendu, nous nous
sommes engagés à garder le secret le plus absolu jusque-là,
mais nous pouvons vous assurer que l’émission est instructive, d’autant plus que de hauts dignitaires du régime rétablissent la vérité.

Il va y avoir de l’ambiance mardi au Palais de l’Escale …