Articles

12/09/04 (B263) Communiqué du Collectif des Exilés diboutiens en Europe.

Communiqué de presse

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris cet après midi,
la disparition de Monsieur Ahmed Dini Ahmed, leader de l’opposition djiboutienne.

La République de
Djibouti a perdu l’un des ses plus illustres fils. Père de l’indépendance
de son pays en 1977, Ahmed Dini Ahmed laissera derrière lui, un incomblable
vide sur l’échiquier politique djiboutien.

Le Collectif des exilés
djiboutiens en Europe présente ses condoléances les plus attristées
à sa famille et à ses proches.

Le
porte parole
Houmed DAOUD

12/09/04 (B263) Merci à tous les lecteurs qui ont pris la peine de nous écrire pour nous informer de la triste nouvelle concernant la disparition d’Ahmed Dini. (ARDHD)

L’équipe de l’ARDHD
tient à remercier tous les lecteurs qui se sont exprimés par
e-mail, aussitôt connue, la triste nouvelle du décès d’Ahmed
Dini. Nous sommes débordés par les messages et nous ne pourrons
pas répondre à chacun, mais nous essaierons de publier ceux
qui reflètent l’opinion et les sentiments de la majorité d’entre
vous.

Quant à ceux qui
ont cru qu’ils pouvaient profiter de cette triste nouvelle, pour exprimer
une certaine satisfaction, nous leur rappelons simplement, que jamais jusqu’à ce jour de deuil, nous
n’avions rencontré un musulman qui se réjouissait de la disparition
d’un autre homme et qui se permettait de critiquer sa vie et son oeuvre, surtout
le jour de sa disparition.

12/09/04 (B263) Message de condoléances du FDP

FORUM pour la DEMOCRATIE
et la PAIX

Rue de la LINIERE, 17
1060 BRUXELLES

fdpdjibouti@hotmail.com

Message de condoléances

Bruxelles, le 12 Septembre
2004,

C’est avec une grande
consternation et tristesse que nous avons appris cette après-midi le
décès de Mr. AHMED DINI, survenu à Djibouti. Grande figure
emblématique de la politique djiboutienne, résistant contre
la colonisation française pour l’indépendance de son pays
et de son peuple, il n’a pas hésité à claquer la
porte du gouvernement dictatoriale de Gouled en 1977.

Aujourd’hui, Djibouti
a perdu le plus vaillant de ses fils en la personne de Mr. AHMED DINI, farouche
partisan d’un Etat de Droit à Djibouti. Le Forum pour la Démocratie
et la Paix en particulier et la Communauté djiboutienne en générale,
exilée en Belgique adressent leurs sincères condoléances
à sa femme et ses enfants tout en partageant leur douleur suite à
la tragique disparition d’un des fondateurs de la république et
de la nation djiboutienne.

Inna lillahi wa inna illeyhi
rajïoun.

FDP