Articles

26/02/2018 (Brève 1128) BOLOCK MOHAMED ABDOU, figure de l’opposition, a été convoqué hier au SDS, bien connu pour ses méthodes d’interrogation brutales et pour ses incarcérations abitraires (LDDH)

Dans un communiqué du 25 février sous la signature de son Président Omar Ali Ewado, la LDDH dénonce la convocation de Bolock Mohamed Abdou par le SDS (Service de Documentation Secret).

L’association rappelle aussi que c’est la quatriéme fois depuis le début de l’année, que
Bolock Mohamed Abdou est arrêté ou convoqué par des cellules spécialisées dans la répression des citoyens. Nul doute que cet acharnement est dirigé contre un citoyen pacifique dont le seul tort est d’avoir utilisé de son droit légitime à s’exprimer. Rappelons que Bolock Mohamed Abdou est membre de la direction de la LDDH.

L’équipe de l’ARDGD se joint aux appels de la LDDH pour
++ dénoncee et condamner énergiquement l’arrestation de Bolock Mohamed Abdou, qui est membre de sa direction et demander sa libération immédiate et la fin de l’acharnement dont il est victime.
++ lancer un appel solennel au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, à l’Union Africaine, à l’IGAD, à la Commission Africaine des droits de l’homme et des Peuples, à l’Union Européenne à faire pression sur les autorités Djiboutiennes pour qu’elles respectent les droits fondamentaux des citoyens.