01/06/2000 – LIBERATION EN ETHIOPIE DU JOURNALISTE AMIR ADAWE (Communiqué du PND)

COMMUNIQUE DU PARTI NATIONAL DEMOCRATIQUE(P.N.D)
-République de Djibouti-

Paris, le 1er Juin 2000,

J’ai l’honneur de vous apprendre que AMIR ADAWE, journaliste et rédacteur en chef de “La République”, organe du Parti National Démocratique, a été libéré, ainsi que ses 6 compagnons, le 29 Mai 2000, à Addis Abeba.

Il avait été, avec ses compagnons, emprisonné à Harrar (Ethiopie) depuis 1 an et avait été bléssé par balle lors de son incarcération.

Ils ont été transférés à Addis Abeba puis libérés sur place. AMIR ADAWE se trouve actuellement à l’Hopital de Police d’Addis Abeba pour y être soigné.

Je ne connais pas, actuellement, son état de santé exact.

Nous remercions de tout coeur les Associations qui ont participé et aidé à leur libération: Reporter sans Frontières(RSF), Association pour le Respect des Droits de l’Homme à Djibouti(ARDHD), Amnesty International, ainsi que tous ceux qui sont intervenus en leur faveur.

Je me réjouis, en tant que représentante du PND, de leur libération et vous tiendrai informé des développements futurs.

SAIDA BARREH FOURREH
Représentante du Parti National Démocratique en France et en Europe
Paris

————————————————————————————————————

03/06/2000 – Dernières nouvelles concernant M Amir ADAWE.
M Amir Adawe a bien été libéré par les Ethiopiens après une année passée dans une geôle infecte à la demande du Gouvernement djiboutien. Au cours de sa captivité, il a été blessé à la jambe, par balle, par l’un des geôliers, mais il n’a jamais été soigné. Aujourd’hui nous recevons des nouvelles inquiétantes le concernant, car il semblerait que même libéré, les Ethiopiens refusent de lui faire donner des soins. (A suivre prochainement …)