27/03/06 (B343-A) AFP : mobilisation contre l’arrêté préfectoral d’expulsion de la famille d’Abdoulkader Mohamed Guidar.

Mobilisation à Brest contre l’expulsion d’une famille djiboutienne

Agence France Presse, samedi 25 mars 2006

25/03/06 Un comité de soutien s’est créé à Brest (Finistère) pour s’opposer à l’expulsion d’une famille nombreuse originaire de Djibouti, menacée de “persécutions” dans son pays en raison d’activités syndicales non autorisées, selon le comité. Le couple qui s’est vu opposer un refus à sa demande d’asile politique doit être reconduit à la frontière d’ici au 9 avril.

Plusieurs dizaines de parents d’élèves de l’école Ferdinand-Buisson, où sont scolarisés les cinq enfants du couple âgés de 3 à 11 ans, ont fait signer samedi matin une pétition destinée au préfet du Finistère, soulignant les emprisonnements arbitraires et tortures qu’auraient déjà subis le père de famille, Mohamed Abdoulkader, instituteur, en raison de son activité syndicale.

Son épouse Hawa aurait été également victime de mêmes mesures de répression en tant que présidente d’une association pour le respect des droits des femmes, non autorisée par le pouvoir, selon le comité. La famille, réfugiée à Brest depuis près de cinq ans, est insérée socialement et tous ses membres parlent couramment le français.

Le maire de Brest François Cuillandre (PS) a demandé par écrit au préfet la révision du dossier d’admission en France de la famille.