19/04/08 (B444) JDD : Erythrée: L’ONU contestée.

Le président érythréen Isaias Afwerki conteste la légitimité du maintien des casques bleus des Nations unies à la frontière avec l’Ethiopie, ont annoncé samedi dss médias officiels.

L’ONU a pratiquement terminé d’évacuer ses quelque 1700 militaires et observateurs déployés sur une zone-tampon entre les deux “frères ennemis” de la Corne de l’Afrique à la suite de la décision d’Asmara de suspendre, prétextant de pénuries à l’échelle nationale, ses fournitures de carburant à la Mission des Nations unies en Ethiopie et en Erythrée (Minuee).

“Le chef de l’Etat a souligné que la présence à la frontière de la Minuee n’a pas de justification juridique étant donné que l’arrêt rendu par la commission équivaut quasiment à une démarcation du tracé”, écrit l’Eritrea Profile, une publication du ministère de l’Information.