28/05/08 (B449) REUTERS / Attaque contre le contingent ougandais de l’UA à Mogadiscio (Info lecteur)

Des rebelles islamistes ont attaqué dans la nuit à Mogadiscio des militaires ougandais de la force de maintien de la paix de l’Union africaine déployée en Somalie (Amisom), tuant une dizaine de personnes lors de tirs croisés, rapportent des habitants et les autorités.

Les insurgés ont fait usage de lance-roquette RPG contre les Ougandais avant de tirer à la mitrailleuse. Selon le porte-parole de la force de l’UA, deux rebelles ont été tués.

La population a dit de son côté que huit civils ont été tués et neuf autres blessés lors de l’attaque. Deux autres personnes ont été tuées par un tir de RPG, ont raconté des témoins.

La milice Shahab, qualifiée de “mouvement terroriste” par les Etats-Unis, a revendiqué la responsabilité de ces attaques.

Mardi soir, des accrochages entre des rebelles et la police ont fait par ailleurs quatre morts dans l’ouest de la capitale somalienne, d’après des habitants.

Lundi, un responsable des rebelles proches d’Al Qaïda , le cheikh Hassan Abdoullah Hersi al Tourki, avait annoncé à Reuters que les attaques contre les forces étrangères, dont celles de l’UA, se poursuivraient.

L’Amisom compte 1.600 militaires ougandais et 600 burundais.

Les milices islamistes attaquent l’armée gouvernementale et ses alliés éthiopiens depuis qu’elles ont été chassées du pouvoir par la force fin 2006-début 2007.

Abdi Sheikh, version française Jean-Loup Fiévet