18/01/10 (B534) Nouvelles de Somalie (4 articles en Français)

________________________ 4 – Les Afriques

Somalie : 47 morts dans des affrontements entre islamistes et forces gouvernementales

Au moins 47 personnes ont été tuées et une centaine de blessés ont été enregistrés, le 3 janvier dernier, à la suite d’affrontements entre des rebelles du groupe islamiste d’Al-Shabab et le groupe islamiste modéré Ahlu Sunna Waljamaa, pro-gouvernemental, pour le contrôle de la ville stratégique de Dusamareb, située à 560 Km au nord de la capitale Mogadiscio.

La ville est la capitale de la région centrale de Galgadud, convoitée par Al-Shabab, qui voudraient étendre leur zone de contrôle entre Mogadiscio et Puntland au nord-est.

________________________ 3 – Afriscoop avec Xinhua

L’Italie formera la police somalienne dans la lutte contre le terrorisme

Une unité spécialisée italienne formera les forces de police somaliennes aux opérations de lutte anti-terrorisme dans l’objectif de débarrasser ce pays de la Corne de l’Afrique des groupes terroristes.

Franco Frattini, ministre italien de l’Intérieur, a déclaré vendredi à la presse à Kampala, à l’occasion d’une visite d’une journée en Ouganda, que ce groupe de lutte anti-terroriste serait formé au Kenya sous réserve de l’accord du gouvernement kenyan.

« Nous avons proposé hier (au président somalien) cheikh Ahmed Sharif de former une unité de police anti-terrorisme très solide, formée par les carabiniers italiens », a-t-il déclaré peu après une rencontre avec le président Yoweri Museveni.

L’Ouganda est l’un des pays contributeurs des forces de paix de l’Union africaines en mission dans ce pays instable.

Une coopération internationale est nécessaire pour résoudre le problème de la Somalie car les groupes terroristes utilisent ce pays comme point de transit vers l’Afrique et le reste du monde, a indiqué M. Frattini.

« Ce problème est un problème international, qui ne se limite pas simplement à la Somalie ni à l’Ouganda, au Kenya et à l’ Éthiopie », a-t-il dit, soulignant que la communauté internationale ne pouvait pas aborder la question de l’origine des groupes terroristes sans régler la situation des pays destination du terrorisme comme la Somalie.

L’Italie formera également certains officiers des garde-côtes somaliens pour enrayer la piraterie dans le golfe d’Aden, a-t-il dit.

L’Union africain a déclaré en début du mois dernier qu’il était urgent de régler le problème somalien car c’est dans ce pays que se redéploient des groupes terroristes mis sous pression par les troupes américaines en Afghanistan.

Al-Qaïda a déjà établi des liens avec la milice Al-Shabab, l’ un des groupes combattants opposés au gouvernement somalien, estime l’organisation continentale.

La Somalie est ravagée par la guerre civile depuis le renversement de l’ex-dirigeant militaire Siad Barré en 1991.

________________________ 2 – Nouvel Obs avec Reuters

Somalie : violents combats entre insugés et modérés

Au moins 47 personnes sont mortes lors des derniers afforntements. La ville de Dousamareb a été le théâtre d’une lutte sanglante entre les insurgés intégristes d’Al Chabaab et l’organisation musulmane modérée Ahlu Sunna Waljamaca.

Au moins 47 personnes ont été tuées dans des combats entre des insurgés islamistes et une organisation pro-gouvernementale pour le contrôle de la ville de Dousamareb, dans le centre de la Somalie, a-t-on appris dimanche 3 janvier.
Les insurgés intégristes d’Al Chabaab ont attaqué samedi Dousamareb, à 560 km au nord de la capitale Mogadiscio, pilonnant les positions de l’organisation musulmane modérée Ahlu Sunna Waljamaca.

“Leurs cadavres jonchent les rues”

Un porte-parole d’Ahlu Sunna a assuré dimanche que ses hommes avaient reconquis la ville après avoir brièvement perdu du terrain la veille face aux attaques des hommes d’Al Chabaab. “Nos forces contrôlent totalement la ville. Nous avons chassé les islamistes hier. Leurs cadavres jonchent les rues. Nous allons sans doute les pourchasser dans les villes où ils se sont réfugiés”, a dit à Reuters le porte-parole, Cheikh Abdullahi Cheikh Abu Yusuf.

Al Chabaab veut étendre son contrôle

Il s’agit des premiers combats dans cette ville depuis décembre 2008, quand Ahlu Sunna s’en était emparée après avoir mis en déroute les miliciens Chabaab. Dousamareb est le chef-lieu de la région de Galgadud, convoitée par Al Chabaab qui aimerait étendre son contrôle entre Mogadiscio et la région semi-autonome du Puntland, dont les autorités sont favorables au gouvernement de transition somalien.

Présence d’Al Qaïda en Afrique

“Nous avons dénombré 47 cadavres et une centaine de blessés”, a dit à Reuters Ali Yasin Gedi, vice-président de l’organisation somalienne de défense des droits de l’homme Elman. Ce bilan risque de s’alourdir. Les habitants de la région fuient les autres villes de la région, craignant de nouveaux combats.
Al Chabaab, que Washington accuse d’être le bras armé du réseau Al Qaïda dans la Corne de l’Afrique, n’a publié aucun communiqué sur ces combats.

Un gouvernement de transition en difficultés

L’insurrection islamiste, menée par Al Chabaab, mine les efforts des Occidentaux pour mettre en place un gouvernement solide en Somalie, pays qui a sombré dans le chaos après la chute du dictateur Mohamed Siad Barré en 1991.

Le gouvernement de transition, soutenu par l’Occident et l’ONU, est sur le point de lancer une offensive contre les insurgés, a déclaré à Reuters le Premier ministre somalien, Omar Abdirachid Ali Charmake, depuis Nairobi (Kenya).

________________________ 1 – TF1

3 membres d’Al Qaïda capturés au Yémen

Trois activistes armés d’Al Qaïda ont été fait prisonniers samedi matin au Yémen, non loin de la frontière saoudienne, a-t-on appris de source proche des services de sécurité yéménites. Les activistes avaient sur eux des armes, des explosifs et des tracts, ajoute-t-on.

Vendredi, six hommes d’Al Qaïda ont été tués dans un raid aérien dans le nord du Yémen, dans le cadre d’un renforcement des opérations des troupes gouvernementales contre le réseau d’Oussama ben Laden