10/02/10 (B537) Nouvelles de Somalie (5 articles en Français)

____________________________________ 5 – AFP

Somalie: les insurgés menaçent contre une possible offensive gouvernementale

Les insurgés islamistes ont mis en garde le gouvernement de transition somalien et la force de paix de l’Union africaine dans ce pays (Amisom) contre une possible prochaine offensive de ces forces pro-gouvernementales à Mogadiscio.

“Nous avons des informations sur cette offensive planifiée par le gouvernement apostat contre nos positions à Mogadiscio et dans d’autres régions du pays”, a affirmé mardi à l’AFP Mohamed Osman Arus, porte-parole du Hezb al-Islam, un des mouvements insurgés, allié aux islamistes radicaux shebab.

“Ils veulent nous attaquer de plusieurs directions (…). Nous sommes prêts à contre-attaquer (…), quelque soit leur préparation et leur soutien, et avec l’aide de Dieu nous vaincrons”, a-t-il assuré.

Le porte-parole officiel des shebab, cheikh Ali Mohamoud Rage, avait déjà indiqué lundi à Mogadiscio devant la presse que son mouvement était “informé des préparatifs que mènent actuellement les apostats”. “Ils ont toujours voulu faire la guerre contre nous mais ils n’ont jamais gagné une seule bataille”, a affirmé M. Rage.

Le gouvernement de transition (TFG) affirme depuis plusieurs semaines qu’il se prépare à lancer, avec le soutien de l’Amisom, une vaste offensive dans la capitale contre les shebab et leurs alliés du Hezb al-Islam.

Soutenu à bout de bras par la communauté internationale, le très affaibli TFG, dont l’autorité se limite à quelques quartiers de la capitale, n’a survécu jusqu’à ce jour que grâce au soutien militaire de l’Amisom, forte de 5.300 hommes.

Il subit les assauts quasi-quotidiens des shebab, qui se réclament d’al-Qaïda et comptent dans leurs rangs plusieurs centaines de jihadistes étrangers.

_____________________ 4 – OpexNews

Les troupes éthiopiennes sont entrées en Somalie MOGADISCIO, 7 février —

Les troupes éthiopiennes lourdement armées sont entrées en Somalie par le centre et le sud- ouest de la frontière commune entre les deux pays, ont déclaré dimanche des témoins.

Les troupes éthiopiennes se sont retirées de la Somalie début 2009 après deux ans de présence dans le pays pour soutenir le gouvernement somalien.

Selon les habitants du village d’Elberder, dans la région de Bakool (sud), les troupes éthiopiennes, accompagnées de soldats somaliens nouvellement formés, se dirigent vers les zones du sud contrôlées par les insurgés.

“Il y a beaucoup de soldats dans le village, Somaliens et Ethiopiens, je pense qu’ils se dirigent vers les villes voisines de Baidao et de Hudur et même plus loin”, a déclaré à l’agence Chine Nouvelle Marey Isse, un villageois.

Selon les informations en provenance de la province de Hiran ( centre), des troupes éthiopiennes bien armées transportés par des camions militaires ont pénétré dans cette région somalienne depuis l’autre côté de la frontière.

Beledweyn, le chef lieu de la province de Hiran, est tombée récemment aux mains des islamistes radicaux.

L’intervention des troupes éthiopiennes dans le territoire somalien survient au moment où les forces gouvernementales somaliennes et les islamistes radicaux préparent de nouveaux combats à Mogadiscio.

L’Ethiopie a démenti l’entrée de ses troupes en Somalie, mais a affirmé avoir le droit de “se défendre contre la tentative des rebelles somaliens de violer sa sécurité nationale”.

_____________________ 3 – L’Express avec Reuters

Les forces somaliennes bombardent Al Chabaab à Mogadiscio

Au moins neuf civils somaliens ont trouvé la mort ces dernières heures dans le nord de Mogadiscio au cours d’un échange de tirs de mortier entre les forces gouvernementales et les rebelles, a déclaré le groupe Elman pour la paix et les droits de l’homme.

LES FORCES SOMALIENNES BOMBARDENT LES REBELLES

Les affrontements ont débuté dimanche et se poursuivaient lundi matin. Il y a également 14 blessés, a ajouté l’organisation somalienne.

D’après des habitants, les forces gouvernementales ont bombardé des maisons occupées par des islamistes d’Al Chabaab.

“Nous avons vu les Chabaab transporter leurs morts et blessés dans un minibus”, a déclaré un témoin, Hassan Nur, à Reuters. “Les obus gouvernementaux ont pratiquement rasé les maisons qui abritaient des combattants locaux et étrangers d’Al Chabaab”, a-t-il ajouté.

La Somalie est privée de gouvernement central efficace depuis près de vingt ans et la communauté internationale s’inquiète de la menace posée par les insurgés d’Al Chabaab, qui ont récemment fait allégeance au réseau Al Qaïda.

Les combats dans le pays, quasi quotidiens, ont fait au moins 21.000 morts au cours des trois dernières années.

Depuis plusieurs semaines, le gouvernement, qui ne contrôle guère que quelques quartiers de Mogadiscio, promet de lancer une vaste offensive contre Al Chabaab et un autre groupe rebelle, Hizbul Islam, qui entendent imposer au pays leur vision intransigeante de la loi islamique.

Un responsable du gouvernement, souhaitant rester anonyme, a fait état de discussions en cours entre son administration et la milice progouvernementale Ahlu Sunna Waljamaca à Addis-Abeba.

“Nous discutons de la meilleure manière de les intégrer sur un plan à la fois politique et militaire”, a-t-il expliqué. “Si tout se passe bien dans cette première étape, nous nous concentrerons sur la réunion de nos forces en vue de la guerre.”

_____________________ 2 – JDD

Somalie: Neuf rebelles tués à Mogadiscio

Au moins neuf civils somaliens ont trouvé la mort ces dernières heures dans le nord de Mogadiscio, a déclaré le groupe Elman pour la paix et les droits de l’homme.

Les affrontements entre les forces gouvernementales et les rebelles, qui ont débuté dimanche, se sont poursuivis lundi matin. Quatorze blessés s’ajouteraient aux victimes. D’après des habitants, les autorités ont bombardé des maisons occupées par des islamistes d’Al-Chabaab.

_____________________ 1 – Afrique en Ligne

Somalie : L’Egypte réitère son soutien au gouvernement

L’Egypte se dit très préoccupée par la situation en Somalie et renouvelle son entier soutien au gouvernement de transition du président de Cheikh Sharif Ahmed.

Par la voix du ministre adjoint aux Affaires africaines, Mona Omar, Le Caire estime que la résolution du conflit fait partie de ses priorités, dans le cadre plus large de la stabilisation de la Corne de l’Afrique.

L’Egypte recevra, début février, le Premier ministre de la région semi-autonome de Puntland en Somalie, où plusieurs enseignants égyptiens travaillent dans les régions somaliennes de Puntland et Somaliland.