25/03/10 (B543-B) L’étau en Ethiopie. (1 article en Français)

___________________________ 1 – Le Figaro avec AFP

Éthiopie: le pouvoir musèle l’opposition

Le gouvernement éthiopien a multiplié ces dernières années les pressions et menaces pour diminuer l’influence de l’opposition et museler la presse et la société civile, a accusé aujourd’hui l’organisation des défense des droits de l’Homme Human Rights Watch (HRW).

Cette campagne vise, selon HRW, à s’assurer de la victoire aux élections législatives du 23 mai, tout en évitant les violences post-électorales de 2005. Ces élections, marquées par une ouverture démocratique et une percée de l’opposition, s’étaient soldées par une victoire de la coalition au pouvoir depuis 1991. Les violences post-électorales avaient fait plus de 200 morts, essentiellement des manifestants de l’opposition tués par les forces de l’ordre.

Dans un rapport intitulé “100 manières de mettre la pression: violations des libertés d’expression et d’association en Ethiopie”, HRW décortique les pratiques du Front révolutionnaire et démocratique des peuples d’Ethiopie (EPRDF – coalition au pouvoir.
L’ONG estime notamment que l’emprisonnement de figures de l’opposition, à l’image de Birtukan Mideksa depuis décembre 2008, constitue la partie visible d’un travail de sape de l’opposition par le parti au pouvoir.