22/07/10 (B561) Le Japon s’installe à Djibouti / Le japon disposera désormais de ses propres installations à Djibouti – Le ministre de la Communication reçoit la visite d’adieu de l’ambassadeur du Japon à Djibouti (2 articles)

________________ 2 – RTD (Djibouti)

Le japon disposera désormais de ses propres installations à Djibouti

Une cérémonie de signature d’un important accord relatif à la mise à disposition d’une parcelle de terrain aux forces d’auto défense du Japon présentes à Djibouti a eu lieu aujourd’hui, au ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale.

Paraphé par le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale Mahmoud Ali Youssouf et le commandant Yasuhara Kimura de la force aérienne japonaise déployée pour la lutte contre la piraterie maritime, cet accord prévoit les modalités d installations des forces japonaises œuvrant dans la lutte contre la piraterie.

Cette cérémonie de signature de cet accord s’est déroulée en présence de l’ambassadeur de Djibouti au Japon Ahmed Araita, l’ambassadeur du Japon à Djibouti Masaki Noke le directeur des relations bilatérales Mohamed Ali Hassan.

Par la suite, le ministre des affaires étrangères et la délégation nippone composé de l’ambassadeur du japon à Djibouti et le commandant des forces aérienne japonaise se sont rendu à l’aéroport ou a eu lieu la cérémonie de pose de la premier pierre des futures installations japonaises en République de Djibouti.

Présidé par le ministre des affaires étrangères Mahmoud Ali Youssouf et par l’ambassadeur du Japon à Djibouti Masaki Noke, cette cérémonie historique a vu la participation du ministre de la défense Ougoureh Kiflé Ahmed ainsi que des hautes personnalités civiles et militaires du pays.

Il convient de dire que ces installations première du genre pour le japon à Djibouti serviront entre autre au stationnement, à l’hébergement des personnels ainsi qu’a l’entretien des appareils de surveillances des forces d’auto défense du Japon engagées dans les missions contre les actes de piraterie au large des côtes somaliennes et dans le Golfe d’Aden.

En effet à l’instar des autres pays combattant le fléau de la piraterie, le japon n’a pas ménagé ses efforts en s’engageant ces deux dernières années au niveau aérien deux patrouilleurs maritimes de dernière génération de type p-3c et deux bâtiments de guerre de marine.

Enfin, le choix de la République de Djibouti pour le déploiement des forces d’auto défense du Japon ainsi que de leurs installations est révélatrice de l’excellence des relations bilatérales unissant nos deux pays comme en témoigne dans une autre registre son statut de partenaire traditionnel et incontournable dans le domaine du développement socio économique de la République de Djibouti qui dorénavant se verra enrichi d’un caractère stratégique ouvrant ainsi une nouvelle ère dans le partenariat Djibouto- nippon.

________________ 1 – Afrique en Ligne

Le ministre de la Communication reçoit la visite d’adieu de l’ambassadeur du Japon à Djibouti

Le ministre de la Communication et de la Culture, chargé des Postes et des Télécommunications, Porte-parole du Gouvernement, M. Ali Abdi Farah, a reçu aujourd’hui M. Masaki Noke, ambassadeur du Japon, pour une visite d’adieu au terme de sa mission en République de Djibouti.

L’entrevue entre le ministre et le diplomate japonais, qui a été appelé à d’autres fonctions par le gouvernement de son pays, a été une nouvelle occasion de faire le point sur les relations bilatérales entre les deux pays.

Le ministre a rappelé dans une brève allocution qu’il a prononcée à cette occasion que la mission d’un représentant d’un pays tierce dans un autre Etat “est souvent difficile mais reste exaltante”.

Le ministre a remercié le Japon pour son assistance désintéressée en faveur de divers secteurs clés, dont notamment l’éducation, l’audiovisuel qui va permettre à la RTD de basculer dans le tout numérique, ainsi que le transport maritime avec l’octroi d’un nouveau Bac permettant de relier la capitale aux régions du nord.

M. Ali Abdi Farah a également salué l’installation à Djibouti d’un détachement de patrouilleurs de l’aéronaval et de bâtiments de guerre nippons participant à la lutte contre la piraterie dans le Golfe d’Aden et au large des côtes somaliennes.

Après avoir souhaité une riche et brillante carrière diplomatique à son hôte, le ministre de la Communication n’a pas manqué de le féliciter pour sa contribution aux efforts tendant à renforcer les liens d’amitiés et de coopération entre la République de Djibouti et le Japon.

Quant à M. Masaki Noke, il s’est déclaré ravi de l’ouverture à Djibouti d’une chancellerie permanente qui, selon lui, permettra de rendre plus visible les actions de son pays.

M. Noke devra quitter Djibouti début août pour regagner son pays où il occupera un poste au sein du ministère japonais des Affaires étrangères.