23/11/2011 (B631) Yémen Express / Le président yéménite Ali Abdallah Saleh est arrivé mercredi matin de façon inopinée à Ryad pour signer un accord sur le transfert de pouvoir. (Le Nouvel Obs avec AFP)

Le président yéménite Ali Abdallah Saleh est arrivé mercredi matin de façon inopinée à Ryad pour signer un accord sur le transfert de pouvoir, a annoncé à l’AFP une source officielle à Sanaa.

Le déplacement de M. Saleh intervient alors qu’un émissaire de l’ONU a annoncé mardi la finalisation d’un accord entre le pouvoir et l’opposition sur un plan de sortie de crise, conformément à une initiative des monarchies arabes du Golfe.

La télévision officielle yéménite a précisé que M. Saleh, qui refusait jusqu’à présent de quitter le pouvoir malgré la contestation populaire, allait “assister à la signature de l’initiative des pays du Golfe et de son mécanisme d’application”.

Le plan proposé au printemps par les monarchies du Conseil de coopération du Golfe (CCG) dont l’Arabie saoudite est le chef de file prévoit le départ de M. Saleh du pouvoir en échange de l’immunité pour lui-même et ses proches. Il doit remettre le pouvoir pour une période intérimaire à son vice-président, Abd Rabbo Mansour Hadi, un homme de consensus.

Le président yéménite, au pouvoir depuis 33 ans et dont les manifestants réclament depuis janvier le départ, avait refusé jusqu’à présent de signer le plan de sortie de crise, se rétractant à la dernière minute à plusieurs reprises.