Selon un article payant de LOI, le Ministère des Affaires étrangères aurait envoyé une note d’information à toutes les représentations de la République pour expliquer que les décisions “précipitées et irréfléchies” du Premier Ministre Abiy Ahmed sont susceptibles d’avoir des impacts désastreux pour Djibouti.

Il ajoute que l’influence des Emirats dans la région pourrait changer la done dans la Corne de l’Afrique et qu’il faudrait y voir, au final, une volonté de la nouvelle administration américaine.

Le Ministre djiboutien craint surtout que les Ethiopiens privilégient le port d’Assab par rapport à celui de Djibouti.
___________________________

L’équipe de l’ARDHD pense de son côté que les Ethiopiens pourraient en avoir assez des sautes d’humeur de Guelleh, des augmentations répétées des tarifs du port et parfois d’un très mauvais service, tant au niveau du déchargement que des moyens de transport. Et qu’ils espèrent sinon le remplacer, au moins avoir plusieurs offres alternatives pour leurs besoins considérables en transit maritime.

En cela, le Ministre des A.E. djiboutiens n’a pas probablement pas tort de faire part de son inquiétude aux représentations diplomatiques djiboutiennes dans le Monde. Mais sa voix peut-elle porter plus loin ? Il y a peu de chance !