Articles

20/12/09 (B530) Point de vue (Lecteur) la république de mon rêve !

Chacun selon sa république. Chaque djiboutien ou djiboutienne doit nourrir une république de son rêve dans les travons de son cœur. La république de mon rêve est le reflet de mes principes , de mes idéaux bref elle est la métaphore de ce à quoi j’espère un jour se réaliser dans notre pays. Voici une esquisse de la république de mon rêve; celle que j’aimerais un jour exister dans mon pays;

Lorsque qu’un Issa djiboutien vous dit que Djibouti est d’abord à lui avant qu’il n’appartienne aux autres, il se trompe lourdement. Au nom de quoi revendique -t-il ce pays plus que les autres? Au nom de quoi est-il plus djiboutien que les autres?

Lorsque qu’un arabe djiboutien vous dit que Djibouti n’est pas à lui et que son pays c’est le Yémen, il se trompe lourdement car le Yémen appartient aux yéménites mais pas à lui. il doit se battre pour ses droits à Djibouti qui est sa patrie.

Lorsqu’un Issac djiboutien vous dit que Djibouti ne lui appartient pas et qu’il va vivre en SOMALILAND , il se trompe lourdement. La Somali Land appartient aux somaliens mais pas aux Issac djiboutiens. Il est temps qu’il se battre pour ses droits chez lui c’est à dire Djibouti.

Lorsqu’un afar djiboutien vous dit qu’il ne connaît que le Djibouti de T .F .A .I , il se trompe lourdement. Traiter Djibouti de T . F .A .I équivaudrait à se voiler la réalité.

Lorsqu’un Gadaboursi djiboutien vous dit que Djibouti n’est pas son pays et que son pays c’est la SOMALILAND , il se trompe lourdement. Sa patrie c’est Djibouti , ses droits sont à Djibouti et il doit les défendre au même titre que les autres djiboutiens.

Lorsqu’un Fourlaba vous dit qu’il ne va jamais rallier les idées des Mamansan , il se trompe lourdement , car tous les Mamansan ne sont pas mauvais.

Lorsqu’un Mamansan vous dit qu’il ne va jamais rallier les idées des Fourlaba , il se trompe lourdement, car tous les Fourlaba ne sont pas mauvais.

La république de mon rêve récuse une présidence uniquement réservée aux Issa, une primature réservée aux afar. Elle récuse les quotas claniques ou les CV professionnels à base claniques.

La république de mon rêve exige l’avènement d’une société harmonieuse ou chaque djiboutien jouit pleinement de ses droits en fonction de ses compétences.

La république de mon rêve pressage une république où un melting-pot djiboutien peut exister .Djiboutien a une chance d’être une nation pluriel -ethnique ,un peu à l’instar des Etats Unis.”DIVERSITY IS THE SPICE OF LIFE” disent nos amis d’outre manche. Pourquoi ne pas exploiter cette richesse au lieu de s’enfermer dans un monde d’idées archaïques?

Que les djiboutiens cessent de se leurrer. Il est temps de cesser les lobby tribaux ou claniques. Il est temps de cesser cette solidarité partisane et clanique envers tel ou tel autre parti politique. Jamais mais vraiment au grand jamais , nous allons atteindre des objectifs nationaux si nous nous obstinons à végéter dans nos luttes partisanes et claniques.

Il est temps de se battre pour des idées , des projets. Il est temps de donner sa caution morale à des gens qui sont à même de relever ce défi national. A l’heure qu’il est ,la mentalité djiboutienne est divisée .Certains politiciens djiboutiens l’ont instrumentalisme pour mieux déchirer la cohésion nationale.

Si nous continuons à nous comporter comme nous le faisons actuellement nous irons nulle part si ce n’est dans un no man’s land où notre sort national sera scellé. Nous sommes tous avertis ,chers compatriotes, changeons de cap! Pensons autrement pour diriger autrement notre pays. Mettons-nous derrière les hommes qui ont des projets de société et non des projets claniques.

Les politiciens djiboutiens qu’ils soient du régime ou de l’opposition doivent la vérité aux djiboutiens même si celle-ci est parfois amère. Il est temps de bouleverser les mentalités pour le compte de la nation.

HONNEUR A LA DJIBOUTIANITE, A BAS LE TRIBALISME !

NB: Je m’excuse auprès des lectrices , lecteurs et internautes d’avoir prononcé des vocables claniques , croyez -moi cela me fait de gros frissons dans le dos. j’ai honte entendre ou d’utiliser ces genres de vocables dans mes écris ou dans mes dires. Cela ne me ressemble pas du tout. je vous prie de m’en excuser mais j’etais obligé de les employer cette fois -ci. merci pour votre compréhension.

Cordialement !

19/12/09 (B530) Dernière minute. Communiqué de l’ARD reçu ce matin – URGENT. Double commémoration du massacre d’Arhiba à Paris et à Bruxelles

L’Alliance républicaine pour le développement (ARD) en Europe renouvelle cette année sa participation à la commémoration du massacre d’Arhiba du 18 décembre 1991 perpétré à Djibouti.

L’ARD appelle dans cette perspective les Djiboutiennes et les Djiboutiens d’Europe à se présenter massivement à la manifestation du samedi 19 décembre 2009 organisée devant l’ambassade de Djibouti à Paris de 15 h à 16h30, mais aussi à se présenter également massivement à la journée d’information sur le massacre d’Arhiba le même samedi 19 décembre à la Salle Pianofabriek, rue du Fort, à Bruxelles.

Se rassembler face à la légation de Djibouti et informer largement sur le contexte du massacre d’Arhiba sont deux moments essentiels pour exprimer le refus de l’arbitraire qui règne toujours à Djibouti.

Maki Houmedgaba
Représentant de l’ARD en Europe

19/12/09 (B530) Les dernières nouvelles du Front. Deux responsables du Ministère de l’intérieur invités à séjourner à Gabode et sont remplacés par des Mamassan. D’autre part, l’ancien directeur de la RTD, qui avait été évincé sans ménagement par son Ministre, se retrouve promu au rang de conseiller du même ministre. Ainsi va la vie en royaume de Pacotilles. (Infos lecteur)

Jeudi 17 décembre 2009, M. Jaafar Guedi Hersi, Directeur de la Voirie de Djibouti au Ministère de l’intérieur (Saad Moussa comme Ismaël Guedi) a été jeté à Gobode ave le Comptable de ce même Ministère, Osman Bogoreh.

Le Comptable sait certainement des choses sur les inéluctables détournements commis au Ministre d’intérieur comme dans de nombreux autres Ministères.

A part qui ? Dis moi qui tu fréquentes et je te dirais qui tu es.

Seul les voleurs peuvent fréquenter Haramous, n’est-ce pas. ?

Ne vous inquiétez, si les détournements sont vérifiés. Les deux hommes ne resteront en prison que durant quelques mois, puis ils seront relaxés et ils bénéficieront alors de promotions spectaculaires (Ex: devenir conseiller d’un Ministre, Secrétaire Général, Maire de Djibouti, ou même Ministre comme Miguil, dont la fulgurante carrière est certainement la conséquence des 70 millions qu’il a détournés au HCR.

Eh oui, en Royaume de Pacotilles, tout bon voleur est forcément récompensé.

C’est simple, s’ils ne sont pas récompensés, ils parleront. Cela pourrait nuire à des grosses têtes proches d’Harmaous qui risqueraient d’être éclaboussées, à commencer par le Ministre de l’Intérieur.

En attendant la “mamanisation” de l’Administration prend de l’ampleur avec la prochaine nomination comme Directeur de la Voirie de M. Shermake, un Mamassan qui a un permis permanent pour effectuer des détournements, c’est normal, compte-tenu de son appartenance ethnique.

Autre cas récent de la “mamanisation”, l’Ancien Directeur de la RTD, licencié l’été dernier pour mauvaise utilisation des fonds de la RTD et rackets sur des commerçants Yéménites et autres Somalis, a été promu, lors du dernier conseil des Ministres, en qualité de conseiller du Ministre des Télécommunications Ali Abdi Farah, celui-là même qui l’avait répudié si brutalement, pendant les congés.

Entre coquins en finit toujours par s’entendre et à se serrer les mains.

 

 

Enfin la Gendarmerie a réussi le rapide décassement des familles des militaires de Gabode II. Certaines épouses n’ont même pas été autorisées à récupérer leur mobilier.

Il faut savoir que de nombreux maris militaires sont enlisés à Doumeira depuis des mois et que leurs épouses sont bien seules pour défendre leurs biens.

On comprend mieux maintenant pourquoi la désobéissance touche un nombre sans cesse croissant des militaires sous le Commandement Nord

Votre Représentant.

18/12/09 (B530) En marge de l’affaire Borrel, Alain Romani de nouveau débouté mais cette fois, devant la Justice belge.

La Justice belge a rendu son verdict dans le cadre de la plainte qu’Alain Romani avait déposée à l’encontre de Mohamed Alhoumekani en déclarant l’incompétence du tribunal et la prescription.

Selon les informations recueillies, le Tribunal aurait reconnu la prescription des faits, ce qui a été curieusement plaidé aussi par l’avocat de Romani, qui semblait ne pas souhaiter poursuivre la plainte (Les mauvaises langues se demandent, si Alain Romani n’aurait pas oublié de régler les honoraires !! Juste une supposition !).

Le Tribunal se serait aussi déclaré incompétent, au motif qu’une instruction pénale est pendante devant les juridictions françaises et qu’elle ne pourrait en aucun cas statuer, avant qu’un verdict soit prononcé dans le cadre de l’assassinat du Juge Bernard Borrel.

Et encore une défaite pour Alain Romani, qui accumule les désaveux judiciaires en ce moment …. et qui pourrait même être condamné à indemniser M Alhoumekani, au moins sur les frais de procédures, mais nous attendons la confirmation de ce point …